Samsung a déposé le brevet d’une appli de messagerie nommée « Uhssup ». Rien ne garantit sa concrétisation, sur un marché déjà trusté par Messenger et WhatsApp.

À l’heure où les entreprises et les marques se prêtent de plus en plus au jeu du social, Samsung semble à son tour prêt à céder aux sirènes des messageries. C’est ce que révèle un brevet déposé par le géant sud-coréen auprès de l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle, et repéré par le site allemand Let’s Go Digital.

« How do you do fellow kids ? »

Selon SlashGear, la messagerie serait dotée d’une fonctionnalité de partage de localisation en temps réel, à l’instar de ce que proposent déjà Messenger de Facebook ou encore WhatsApp. Son nom, « Uhssup », ferait référence à l’expression anglophone « uh, hey, what’s up ? » (« Euh, salut, quoi de neuf ? »), dans une tentative évidente de se démarquer avec une identité jugée dans l’air du temps (à tort ou à raison…).

À ce stade, aucune concrétisation de l’appli n’est confirmée, comme pour tout brevet : difficile, donc, de savoir si Samsung envisage de la rendre disponible sur Android ou de la réserver aux utilisateurs de sa gamme Galaxy, avec l’arrivée prochaine des S9 et S9+. Sa précédente incursion la plus mémorable dans le domaine de la messagerie s’était toutefois soldée par un échec, avec l’abandon de ChatOn, pas assez utilisé ni rentable malgré un pic à 100 millions d’utilisateurs, en raison de sa pré-installation sur les appareils Galaxy.