Samsung supprime désormais davantage les applications tournant en arrière-plan

 

Le site Don't Kill My App pointe Samsung du doigt, le constructeur ayant tendance à supprimer bien plus d'applications en arrière-plan que ses concurrents.

Samsung Galaxy S21

Samsung Galaxy S21 // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Jusqu’à présent, Samsung était plutôt bon élève. Mais le constructeur coréen a pris un coup après la mise à jour de ses smartphones vers Android 11. On ne parle pas ici de l’interface de One UI, pas plus que des performances, mais de l’aptitude des appareils de la marque à faire tourner des applications en arrière-plan.

Le site Don’t Kill My App (DKMA), qui évalue la gestion des applications en arrière-plan par les différents constructeurs de smartphones, a récemment mis à jour son classement en intégrant les modèles de Samsung sous Android 11. C’est simple, le géant asiatique est passé à la peu flatteuse première place des constructeurs supprimant le plus de tâches en arrière-plan. Il devance ainsi OnePlus, Huawei et Xiaomi.

Samsung avait pourtant tendance jusque-là à plutôt bien gérer les applications en arrière-plan, celles-ci fonctionnant sans accroc. Néanmoins, la firme a modifié cette gestion, comme l’indique le site : « Les applications ne peuvent plus maintenir la veille pour les services en arrière-plan. Cela met fin à plusieurs cas d’utilisation, par exemple les applications de santé ne sont plus capables de récupérer des données pour leurs utilisateurs ».

Une gestion qui peut être corrigée dans les paramètres

Pour faire fonctionner les applications en arrière-plan, les utilisateurs doivent désormais passer dans le menu applications des paramètres du smartphone, puis se rendre dans le menu batterie et optimisation. Ils pourront alors modifier le comportement de chaque application individuellement afin qu’elle ne soit plus optimisée, mais retrouve un comportement manuel.

Il faut dire que ce choix de Samsung peut avoir du sens pour la plupart des applications. Le constructeur a longtemps été critiqué pour l’autonomie de ses smartphones. Une faible endurance qui ne découlait pas seulement du choix du processeur ou de la capacité de la batterie, mais également de la gestion des applications en arrière-plan. Il semble donc que Samsung ait adopté, sur Android 11, une stratégie similaire à celle de Huawei afin de renforcer considérablement la batterie de ses smartphones.

Le Samsung Galaxy S21 se veut être un flagship « abordable » (comprenez : à moins de 1000 euros), mais arrive-t-il à trouver sa place entre l’ultra premium et les flagships bon marché ? La réponse dans…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles