Test de la Sonos Beam : un home cinéma compact et minimaliste

Enceinte Connectée • 2018

Points positifs de la Sonos Beam
  • Qualité de conception et dimensions compactes
  • Performances sonores
  • Ecosystème Sonos
Points négatifs de la Sonos Beam
  • Pas de DTS:X, ni de Dolby Atmos
  • Connectiques très simplifiées
 

Si vous trouvez que le son de votre TV est mauvais mais que vous ne voulez pas plusieurs systèmes de haut-parleurs dans votre salon, nous avons une solution pour vous. Nous avons enfin testé la Sonos Beam, une barre de son connectée très compacte.

Sonos Beam

Sonos Beam // Source : Sonos

Sonos est une marque spécialisée dans l’audio multi-pièces. C’est tout un écosystème d’enceintes qui se connectent entre elles grâce à une application. Cela vous rappelle sans doute ce que propose de nombreux constructeurs désormais, mais Sonos a été précurseur dans le domaine et en a fait sa spécialité.

Nous avions testé récemment la Sonos Arc, la barre de son haut de gamme de la marque américaine. Cette fois-ci, on s’attaque à la barre de son accessible de Sonos. C’est un produit qui a été dévoilé en 2018, présent dans notre guide d’achat des meilleures barres de son.

Sonos Beam, un design compact

La Sonos Beam n’est ni la meilleure enceinte de Sonos ni sa meilleure barre de son. Contrairement à l’Arc plus massive (114 centimètres), la Beam ne fait que 65,1 centimètres de longueur. Comme vous pouvez le voir, la Sonos Beam rentre dans mon meuble TV. Ce qui est une performance, car je ne peux pas y faire rentrer la Xbox Series X (pour la PlayStation 5 c’est tout juste).

Sonos Beam

Sonos Beam // Source : Frandroid

L’idée derrière la Beam est qu’elle remplace les haut-parleurs intégrés (très moyens) de votre téléviseur et élimine le besoin d’un kit home cinéma massif. J’en discutais justement avec un ami équipé d’un récepteur AV multicanal Yamaha coûteux et une paire d’enceintes colonnes Technics. La Beam est l’opposé de ce kit, une simplification séduisante même pour un audiophile.

La barre de son Beam est donc un appareil tout-en-un : elle intègre les assistants connectés comme Alexa et Google Assistant. Lorsqu’elle est connectée à un téléviseur compatible (HDMI eARC / Arc), elle agit comme un haut-parleur puissant, mais elle vous permet également de demander à Alexa d’allumer et d’éteindre le téléviseur, ou de jouer un de vos morceaux préférés sur Spotify ou sur Apple Music. La Beam est donc une enceinte connectée et une barre de son moderne.

À l’arrière de la barre se trouvent les prises et connectiques, pour l’alimentation, l’Ethernet (le Wi-Fi est également intégré) et le HDMI. La Beam utilise les capacités Audio Return Channel de son entrée HDMI (appelé HDMI-CEC) pour récupérer le son de votre téléviseur, bien sûr, mais aussi pour faciliter le contrôle vocal des fonctions de base de votre téléviseur. Notez qu’il y a aussi un adaptateur optique numérique (S/PDIF) dans la boîte, avec un cordon d’alimentation et un câble HDMI, pour ceux dont le téléviseur ne dispose pas d’un HDMI compatible ARC.

Sonos Beam

Sonos Beam // Source : Frandroid

Quant à sa qualité, la Sonos Beam respire la qualité, elle semble très robuste et solide. Cependant, son revêtement en tissu a tendance à se déchirer ou à se salir. Sur notre version blanche, nous avons rapidement attrapé un peu de poussière et je n’ai pas encore réussi à la nettoyer (même avec une lingette humidifiée). Nous aurions préféré la conception métallique de l’Arc qui vieillira beaucoup mieux.

Sonos Beam

Sonos Beam // Source : Frandroid

Concernant l’interface physique, pas de télécommande, cela fonctionne avec l’app Sonos, la télécommande de votre TV (via infrarouge) et les boutons sur la Beam. Il y a deux LED : le voyant principal clignote et change de couleur en fonction de votre source d’entrée tandis que le second se trouve au-dessus de l’icône du microphone et s’allume lorsque vous activez le micro. Les commandes tactiles sont basiques et incluent lecture / pause, augmentation / diminution du volume, changement de piste et activation / désactivation du microphone.

Des performances au rendez-vous

Sonos est reconnu pour la conception de ses enceintes et leurs caractéristiques techniques. Sur la Beam, sans ajouter d’autres accessoires (satellites et caisson de basse « subwoofer »), c’est une configuration 3.0. Malgré sa taille compacte, on retrouve quatre woofers qui assurent la reproduction des mediums, un tweeter pour reproduire les fréquences sonores élevées, soit les sons aigus, et cinq amplis numériques de classe D. Pour rappel, le but d’un amplificateur audio est d’augmenter le niveau du signal de la source afin de fournir aux haut-parleurs une intensité et une tension suffisante pour les faire vibrer et délivrer un niveau acoustique suffisant.

À l’intérieur de la Sonos Beam, on voit bien le haut-parleur central

À l’intérieur de la Sonos Beam, on voit bien le haut-parleur central

Ce trio est accompagné par trois radiateurs passifs qui contribuent à la bonne circulation de l’air et aident à renforcer la portée et la réponse des basses. Enfin, il y a cinq micros, qui servent aux assistants connectés, mais aussi pour la formation avancée de faisceaux et la suppression de l’écho multicanal.

Les haut-parleurs sont disposés dans une configuration gauche-centre-droite, destinée à imiter les trois canaux avant d’un système de son surround 5.1 traditionnel. Vous pouvez configurer deux haut-parleurs Sonos comme canaux arrière (et ajouter un subwoofer – Sonos Sub que l’on évoque dans ce papier – aussi, si vous avez des voisins compréhensifs ou que vous habitez en maison) pour une expérience home-cinéma.

Maintenant que nous savez ce qu’il y a dedans, parlons des performances de cette barre de son. Si vous avez en tête le 5.1 PCM, le DTS:X, le Dolby Digital, le Dolby Digital 5.1 ou l’Atmos – aucun de vos sons haute résolution ou Dolby Atmos surround ne fonctionneront ici. Au moins, c’est clair. La Beam supporte uniquement le Dolby Digital (5.1), un format déjà ancien qui reste néanmoins assez courant.

Mais est-ce pour autant une mauvaise barre de son ? Pas du tout. Pour la musique, la Beam fournit un son puissant et concentré avec beaucoup de détails. La musique révèle néanmoins des problèmes avec la reproduction des basses. Mais est-ce apparent lorsque l’on utilise la Beam pour regarder un film ou une série ?

C’est moins le cas, les basses paraissent plus profondes et puissantes. Il y a bien moins de puissance que des barres de son plus larges – mais pour une barre de son avec des dimensions aussi modestes, la Beam fait le boulot au point de se demander si c’est vraiment nécessaire de rajouter un caisson de basse. Si vous aimez augmenter le volume, sachez que la Sonos Beam peut sonner assez fort, ce qui est idéal pour les grandes pièces.

L’application offre de nombreuses options et fonctions

L’application offre de nombreuses options et fonctions

La spatialisation est large, mais manque de détails. Heureusement, ses haut-parleurs latéraux aident à créer une large scène sonore qui peut vous offrir une expérience d’écoute plus immersive. L’absence du Dolby Atmos est néanmoins dommageable, car des barres de son au même prix, comme chez LG, ont cette fonction.

La Beam dispose également de plusieurs fonctionnalités notables, notamment l’amélioration des voix et un mode nuit pour ajuster le niveau de volume en fonction des contenus. Elle offre même une fonction qui adapte le son à votre pièce (TruePlay), néanmoins cette application nécessite exclusivement l’application iOS. Par contre, pas d’égaliseur, vous pouvez néanmoins régler les graves et les aigus si vous souhaitez modifier votre son.

Les alternatives à la Sonos Beam

Il est difficile de s’attaquer à Sonos en copiant-collant la stratégie de la marque californienne, les concurrents ont dû se différencier. Soit avec un design flamboyant, une compatibilité audio haute résolution ou une intégration dans un écosystème plus large de la maison connectée.

Depuis trois ans, Sonos déploie un gros effort pour ne pas se faire distancer. La marque spécialiste du multiroom a intégré Amazon Alexa, Google Assistant et s’est rendu compatible avec Spotify Connect et Apple AirPlay 2. Ils ont également conçu une barre de son compatible Dolby Atmos. Ils ont enfin commercialisé une enceinte transportable compatible Bluetooth. Ils ont créé leur propre contenu avec des radios pour leurs clients, y compris une radio pour la chanson française ainsi qu’une offre premium avec son haute définition.

Nous avons sélectionné trois alternatives à la Sonos Beam qui se situent sur le même segment de prix (entre 400 et 600 euros). Ce sont trois barres de son plus volumineuses, mais qui offrent davantage de polyvalence.

Bose Smart Soundbar 500

C’est sûr, la Sonos Beam est une meilleure barre de son que la Bose Soundbar 500. Le son est de meilleure qualité sur la Beam, néanmoins la Bose 500 prend en charge eARC et elle est également compatible Bluetooth. Comptez 400 euros.

Sony HT-Z9F

La Sony HT-Z9F est une barre de son plus performante que la Sonos Beam et bien plus polyvalente. Elle est moins compacte que la Beam et propose un son moins neutre que cette dernière. Comptez 799 euros avec le caisson de base.

LG SK10Y

La LG SK10Y se démarque grâce à la prise au support du surround virtuel et des effets Dolby Atmos. Elle offre également des connectiques plus complètes, avec deux entrées HDMI.

 

Prix de la Sonos Beam

Le tarif de la Sonos Beam est de 449 euros, elle est disponible en coloris blanc et noir.

Note finale du test
9 /10
Entre 440 et 500 euros, la proposition de valeur est assez simple : la Sonos Beam est une enceinte puissante. Bien qu'elle ne propose pas les basses profondes et la technologie Dolby Atmos de l'Arc, la barre de son haut de gamme qui coûte le double du prix et fait le double de sa taille, la Beam est une enceinte très polyvalente pour écouter de la musique, mais aussi rendre bien plus immersives vos expériences de cinéma à la maison.

Sa taille compacte est son point fort à l'heure où les consoles de jeu rentrent difficilement dans nos meubles TV. Vous pouvez l'associer à deux enceintes latérales et un caisson de basse Sub pour vous rapprocher d'un vrai home cinéma sans se prendre la tête. Elle accompagnera plusieurs générations de téléviseurs, Sonos est connu pour suivre ses produits pendant de longues années.

Points positifs de la Sonos Beam

  • Qualité de conception et dimensions compactes

  • Performances sonores

  • Ecosystème Sonos

Points négatifs de la Sonos Beam

  • Pas de DTS:X, ni de Dolby Atmos

  • Connectiques très simplifiées

Les derniers articles