Et si nos voitures embarquaient une intelligence artificielle digne des fictions les plus farfelues ? Elon Musk y croit apparemment dur comme fer. 

L’intelligence artificielle arrive partout, parfois même sous la forme d’un assistant. Dans nos smartphones, dans nos salons, nos ordinateurs et plus encore. Et pourquoi pas dans nos voitures ? Ce n’est un secret pour personne, Tesla aimerait intégrer des commandes vocales liées à une intelligence artificielle dans ses voitures, mais sous quelle forme ?

Curieux, un utilisateur n’a pas hésité à alpaguer Elon Musk, CEO de la firme, sur les réseaux sociaux afin de savoir si les voitures de la marque auront droit à une intelligence ressemblant à K.I.T.T. dans un futur plus ou moins proche. La réponse du milliardaire fantasque est courte et simple à comprendre : « oui ».

Pour ceux qui ne connaissent pas K.I.T.T., il s’agit de la voiture de Michael Knight — interprété par David Hasselhoff — dans la série télévisée des années 80, K2000. Ceux qui connaissent la série savent que la voiture y est très intelligente et se veut totalement autonome, capable de répondre au doigt et à l’œil aux requêtes les plus farfelues de son chauffeur. Très pratique lorsqu’il est question d’appeler sa voiture pour venir nous chercher à la sortie des magasins. Notons que c’est déjà un peu le cas puisque l’on peut commander certaines fonctions de la voiture avec sa montre.

Une promesse ambitieuse

Cette promesse semble cependant un peu présomptueuse de la part d’Elon Musk, habitué aux sorties remarquées sur Twitter. En effet, K.I.T.T. est une véritable intelligence artificielle, rappelant un peu HAL de 2001, l’Odyssée de l’Espace. Capable de comprendre toutes les requêtes de son chauffeur et de lui répondre dans une langue conversationnelle parfaite, cet assistant est encore loin d’être possible aujourd’hui. Il suffit de voir les résultats de Siri, Google Assistant ou Alexa, pourtant entrainés au quotidien sur de très nombreuses requêtes pour se rendre compte que la vie est encore loin de rattraper la fiction.

Toujours est-il que malgré ses promesses farfelues, Elon Musk se penche régulièrement sur le sujet de l’intelligence artificielle… surtout pour préciser à quel point elle peut devenir dangereuse.

À lire sur FrAndroid : La voiture 100 % autonome, et si ce n’était finalement qu’un simple fantasme ?