Peugeot Motocyles a profité du Mondial de l’Automobile 2018 pour exhiber en avant-première son prochain scooter électrique 50 cc, le Peugeot e-Ludix, à la fois accessible pour les adultes et les jeunes âgés de 14 ans au minimum.

Crédit photo : Caradisiac

Le groupe Peugeot ne fait pas que dans les voitures : ses nombreuses filiales telles que Cycles Peugeot ou Peugeot Motocycles s’attellent à développer des concepts de vélos, motos et scooters, tout en épousant parfois le mode électrique — à l’image du vélo E-Legend. La seconde entreprise suscitée, détenue à 51 % par l’Indien Mahindra et à 49 % par le groupe PSA depuis 2015, a elle aussi pris le virage de l’électrique.

Une autonomie faite pour la ville

Peugeot Motocycles a ainsi saisi l’opportunité de présenter son prochain scooter électrique 50cc en avant-première lors du Mondial de l’Automobile 2018, dont les portes ont fermé il y a maintenant trois jours. Le Peugeot e-Ludix, de son nom, n’est autre qu’une déclinaison de la version thermique (Ludix) ayant fait le bonheur des jeunes adolescents et entreprises spécialisées dans la livraison.

Comme nous l’apprennent les site ebike Generation et Caradisiac, la bécane de Peugeot devrait être équipée d’un moteur Bosch d’une puissance de 3 kW, le tout alimenté par une batterie Lithium-Ion là aussi fournie par la multinationale allemande. Amovible, cette dernière pèserait un total de 10 kilos, offrirait une autonomie de 50 kilomètres et serait rechargeable en l’espace de 3 heures. À noter qu’un système de récupération d’énergie durant les phases de freinage a aussi été ajouté par les équipes de l’entreprise.

À partir de 14 ans

Le poids total (avec batterie) du Peugeot e-Ludix atteindrait quant à lui les 85 kilos, pour une vitesse maximale de 45 km/h. Homologué comme un 50cc, le scooter électrique de la marque au lion vise plusieurs cibles : les entreprises, mais également les jeunes adolescents au moins âgés de 14 ans, l’âge légal pour conduire ce type de deux roues. À condition d’être titulaire du permis AM (anciennement le BSR), mis en place depuis un arrêté du 8 novembre 2012.

Le Peugeot e-Ludix, dont le prix reste encore inconnu, ne verra pas le jour avant le troisième trimestre 2019.

À lire sur FrAndroid : Rayvolt Bike : des vélos électriques aux airs de mobylettes des années 1950