Lotus travaillerait sérieusement sur une toute nouvelle hypercar électrique de 1000 chevaux. Mais une telle puissance aura un coût : plus de deux millions d’euros demandés en échange de cette pépite.

Crédit photo : Autocar

Le fabricant britannique Lotus fabrique-t-il une hypercar électrique ultra puissante au prix exorbitant ? Une question légitime au regard des dernières informations dévoilées par Autocar, qui croit savoir, selon ses propres sources, que la filiale de l’entreprise chinoise Geely travaillerait sur un tel projet. Et accrochez bien vos ceintures, car la somme demandée atteint véritablement les sommets : 2 millions de livres sterling, soit 2,2 millions d’euros environ.

En édition limitée

Mais à quoi peut-on s’attendre pour une gamme de prix aussi onéreuse ? À une puissance de 1000 chevaux, avance le média, alors qu’un premier concept pourrait faire l’objet d’une présentation d’ici l’année prochaine. La patience sera en revanche de mise pour voir le produit débarquer sur le marché, puisque les informations aussi vagues qu’elles puissent paraître nous indiquent un lancement d’ici la prochaine décennie.

Connue sous le nom de code Omega, cette hypercar électrique bénéficierait d’une production limitée. Elle rejoindrait ainsi le cercle des autres bolides de ce type que sont les McLaren P1, la Ferrari LaFerrari, la Porsche 918 Spyder ou encore la Bugatti Chiron. Une grille tarifaire aussi élevée laisse également présager des technologies de pointe intégrées à bord du véhicule, tout comme une autonomie à la hauteur des attentes.

Audi, également positionné sur les 1000 chevaux

D’autres modèles de véhicules électriques se démarquent de la concurrence par une puissance dépassant les 1000 chevaux : c’est notamment le cas de l’Audi R8 e-tron, attendue pour l’année 2022. La PB18 e-tron affiche quant à elle des performances légèrement inférieures, de 775 chevaux, mais embarque un cockpit modulable aussi innovant que futuriste.