Selon les informations du site britannique Autocar, Audi devrait développer une troisième génération de sa supercar R8, exclusivement vendue en version électrique à partir de 2022.

Qui se risquera à rater le wagon de l’automobile électrique ? Personne. Car notre monde de demain épousera d’ici peu, si ce n’est déjà le cas, cette nouvelle technologie de mobilité urbaine ô combien importante pour notre planète, et ainsi clôturera définitivement le chapitre des moteurs à essence. Au vu des nombreux projets en cours de développement au sein des grands constructeurs internationaux, de Nissan à Porsche en passant par Mercedes, BMW, Jaguar et Renault, la révolution est déjà en route.

Une nouvelle R8 e-tron qui s’inspirera de la PB18 e-tron

La célèbre marque Audi compte bien participer à ce changement radical : pour ce faire, l’entreprise allemande mise sur des concepts haut de gamme embrassant le monde de l’électrique. Si c’est déjà le cas de sa PB18 e-tron, présentée à l’occasion du Concours d’Élégance annuel de Pebble Beach, en Californie, fin août, un autre de ses modèles pour le moins emblématique devrait le rejoindre : l’Audi R8 e-tron.

Oubliez son mythique moteur V10, et faites place à une toute nouvelle version 100 % électrique qui devrait débarquer sur nos routes d’ici 2022. Et pour marquer le coup, la marque aux anneaux s’attellera à produire des modèles électriques uniquement croit savoir le média britannique Autocar. Cette décision pourrait étonner au vu du cuisant échec essuyé entre l’année 2015 et 2016.

Vitesse de pointe de 300 km/h

À l’époque, la firme d’outre-Rhin s’était illustrée en sortant une R8 électrique en édition limitée. À peine cent modèles s’étaient écoulés, l’obligeant à stopper sa production. Un fiasco notamment expliqué par son prix… avoisinant le million de dollars. Outre cette mésaventure, son prochain bolide devrait s’inspirer de la PB18 e-tron, et afficher des caractéristiques faisant d’elle un monstre de puissance : vitesse de pointe de 300 km/h, de 0 à 100 km/h en à peine deux secondes, quatre roues motrices et un moteur de 1000 chevaux. Ça promet.