Le groupe allemand Volkswagen va inonder l’Europe de 36 000 nouvelles bornes de recharge destinées aux voitures électriques, dans le cadre d’un investissement de 250 millions d’euros.

Sans un réseau de bornes judicieusement réparti sur les territoires, les voitures électriques ne valent rien, ou presque. Pour démocratiser toujours plus les solutions vertes et inciter les consommateurs à sauter le pas, la compagnie allemande Volkswagen se lance dans un projet de grande envergure articulé autour d’un axe fort : l’installation de 36 000 structures de recharge partout en Europe, d’ici 2025.

Volkswagen, les grandes manœuvres

Le communiqué de presse publié le 6 juin 2019 apporte des précisions quant à la nature de ce projet, qui s’inscrit ici dans le gigantesque investissement de 44 milliards d’euros dédié aux solutions électriques et autonomes, présenté en novembre 2018. Sur les 36 000 points de recharge, 11 000 d’entre eux seront développés par la marque Volkswagen, lorsque 4000 s’inviteront au niveau des usines du groupe — pour les employés et le grand public.

La firme d’outre-Rhin compte également en déployer 3000 auprès de ses concessionnaires présents dans toutes les grandes villes. Sans pour autant oublier les zones urbaines : ses 28 premières charges rapides non situées sur le réseau autoroutier prendront place à Wolfsburg (Allemagne) et ses alentours, et ce dès le mois de juin 2019.

Un investissement à 250 millions d’euros

La multinationale s’appuiera aussi sur le savoir-faire de sa filiale Elli, spécialisée dans les offres énergétiques de sources renouvelables et solutions intelligentes de recharge, pour répondre aux besoins des entreprises et particuliers. Comment ? Par l’installation de charges murales, entre autres. Qui dit projet colossal, dit budget très élevé : comptez 250 millions d’euros pour parachever l’ensemble de ces travaux.

Google Maps vous trouve des bornes de recharge libres pour voitures électriques