Imaginée puis fabriquée par la start-up estonienne Nobe Cars, la Nobe 100, également déclinée en une version GT, entre dans une nouvelle phase de développement : ses créateurs ont lancé une campagne Indiegogo pour espérer la produire à « plus grande échelle ».

Postée devant l’une des entrées des immenses espaces du salon automobile de Genève en mars dernier, la Nobe 100 détonnait quelque peu au milieu des imposants stands des constructeurs, où grosses berlines et autres concepts parfois futuristes étaient de mise. La jeune pousse estonienne à l’origine de ce modèle a en effet misé sur une voiture électrique à trois roues motrices au style quelque peu rétro, capable d’accueillir jusqu’à trois personnes au sein de son habitacle.

Il faut remonter à l’année 2016 pour voir apparaître les prémices de ce projet. Pendant trois ans, les ingénieurs de l’entreprise se sont attelés à imaginer un véhicule à la fois original visuellement, mais également puissant. Ainsi est née la Nobe 100, qui bénéficie depuis peu d’une campagne de financement sur la plateforme Indiegogo. Objectif : récolter 89 000 euros en une petite quarantaine de jours.

Une version GT plutôt alléchante

D’un poids de 600 kilos, la Nobe 100 offre une puissance de 54 kW, pour une vitesse de pointe et un couple de 110 km/h et 825 Nm, respectivement. Sa batterie de 21 kWh lui confère par ailleurs une autonomie de 210 kilomètres. Attention toutefois aux caractéristiques publiées sur Indiegogo : elles concernent en effet la version GT, plus puissante donc, et non la classique, l’unique déclinaison présente sur la page.

La GT affiche des performances logiquement plus élevées : puissance de 72 kW, 130 km/h de vitesse de pointe, couple de 1050 Nm et une autonomie de 260 kilomètres grâce à sa batterie de 25 kWh. Les photos font même référence à un système de rail fixé sur un mur, permettant au véhicule de se garer verticalement. Une idée probablement encore au stade de concept et loin d’être aboutie.

Le hic : son prix

Sur Indiegogo, la Nobe 100 s’arrache au prix de 25 837 euros, contre 32 073 euros initialement. Des tarifs relativement élevés pour ce genre de produit, bien que justifiés : une petite société ne dispose pas des même moyens financiers qu’un grand groupe, et doit forcément s’y retrouver financièrement pour avancer. D’où une grille tarifaire si haute. Sur le site officiel, la version GT tutoie même les 40 000 euros. Livraisons prévues : janvier 2021.