Fisker Inc. a révélé de nouveaux détails sur son futur SUV électrique précédemment teasé au cours de l’année : Ocean, de son nom, bénéficie de matériaux recyclés et d’un toit solaire pour récupérer de précieux kilomètres.

La vie de l’entreprise Fisker n’a rien d’un long fleuve tranquille. Rachetée par le groupe chinois Wanxiang en 2014, la faute à des soucis financiers suite au flop de la Fisker Karma, la société renaquit de ses cendres sous le nom de marque Fisker Inc. en 2016, à l’initiative de son fondateur Henrik Fisker. Et l’intéressé de relancer ses projets dans une toute nouvelle dynamique, articulée autour d’un SUV électrique présenté en mars 2019.

Patience

À l’époque, les informations à son sujet se faisaient rares. À peine connaissait-on la capacité de sa batterie (80 kW), son autonomie (480 kilomètres) et sa fourchette tarifaire, en deçà des 40 000 dollars. Un modèle voué à concurrencer les autres SUV zéro émission du secteur, à l’image du Tesla Model Y. À cela s’ajoutent de nouveaux éléments récemment publiés par la firme californienne et Henrik Fisker.

Ce dernier s’est notamment attardé sur le cahier des charges de son futur produit, lequel fera l’objet d’une présentation plus détaillée le 27 novembre prochain. C’est d’ailleurs à cette date que les précommandes ouvriront. Le 4 janvier 2020 sera l’occasion de présenter un premier modèle, avant que sa production ne débute à la fin du cru 2021. Quant aux livraisons, rendez-vous dans le courant de l’année 2022.

Matériaux recyclés

Aussi apprend-on quelques spécificités inédites, comme la présence de matériaux recyclés intégrés lors du processus de fabrication. Autocar mentionne aussi l’intégration d’un toit solaire : de quoi récupérer quelques précieux kilomètres grâce au rayonnement de notre étoile. Le groupe n’en est d’ailleurs pas à son premier coup d’essai : un tel dispositif avait en effet été installé sur l’hybride Karma Revero.

Enfin, l’achat du véhicule ne constituera pas le seul choix final pour prendre les commandes de ce bolide : une offre de location longue durée et sans engagement à moins de 400 dollars devrait être proposée aux clients.