Microsoft vient de confirmer le lancement d’une nouvelle offre de location Xbox One S ou X avec les services associés avec un abonnement mensuel. Un nouveau modèle économique qui nous fait penser à celui que l’on retrouve sur le mobile.

Microsoft a confirmé que l’offre Xbox All Access était une réalité, elle sera lancée — pour le moment — sur le marché américain à travers le Xbox Store. Ce nouveau modèle économique est très simple : vous pouvez acquérir une Xbox One S ou une Xbox One X avec un abonnement de 24 mois qui comprend également les services Xbox Live Gold et Xbox Game Pass.

C’est la première fois qu’un fabricant de consoles tente ce modèle économique, c’est un modèle qui pourrait connaître un grand succès puisque beaucoup de gens ont l’habitude de payer des abonnements pour leurs téléphones, les services VOD, les box TV et ainsi de suite. D’ailleurs, le modèle économique du marché mobile est très similaire, où plus de la moitié des consommateurs en France (source GfK, mars 2018) préfèrent acquérir un smartphone subventionné qui est associé à un forfait mobile et un contrat de 12 à 24 mois.

L’abonnement Xbox One S est à 22 dollars par mois (environ 19 euros sans taxe) et l’abonnement Xbox One X à 35 dollars (environ 30 euros). Pour Xbox All Access, la facture totale, après 24 mois, est de 528 dollars pour la Xbox One S et de 840 dollars pour une Xbox One X — ce qui est intéressant financièrement si un utilisateur compte s’abonner à Live Gold et Game Pass pendant une période similaire. Ce n’est pas un programme de leasing, étant donné que la console vous appartient lorsque le contrat prend fin. Il est fort probable qu’il sera ensuite possible d’acquérir la nouvelle console, prévue pour 2020.

L’abonnement comprendra également un accès à Game Pass, un service qui permet de télécharger et jouer à un catalogue prédéfini de jeux Xbox. C’est une alternative à PlayStation Now de Sony un peu plus complète, car Game Pass permet également d’accéder à des jeux récents.

Un puissant programme de fidélisation

All Access est un modèle économique subtile pour fidéliser davantage d’utilisateurs qui pourront bénéficier de tout l’écosystème Xbox. Cela permet également à Microsoft de tester l’abonnement, qui sera le modèle économique de choix pour son offre de cloud gaming.

À l’heure actuelle, nous ne savons pas si Microsoft envisage de le commercialiser en dehors du territoire américain.

À lire sur FrAndroid : Le cloud gaming est le prochain pari de Microsoft : tout ce que nous savons