ARM dévoile le futur des processeurs de chez Qualcomm, Samsung, Huawei ou encore MediaTek

Le passage à Armv9

 

ARM vient de lever le voile sur les composants qui seront au cœur de nos smartphones en 2022. De nouveaux CPU et GPU qui donnent un avant goût des prochaines annonces de Qualcomm, Samsung, Huawei ou encore MediaTek.

ARM est certainement une des entreprises les plus en vue actuellement. Pour rappel, en septembre 2020, Nvidia a annoncé son rachat pour 40 milliards de dollars. Ce rachat devrait être finalisé d’ici mars 2022, sous réserve d’approbation des autorités réglementaires. En attendant, l’entreprise installée au Royaume-Uni et propriétaire du groupe japonais SoftBank a présenté ses nouveaux produits. Pour vous planter le décor : c’est la quatrième et dernière itération de la famille d’ARM Austin. La nouvelle famille Sophia, annoncée en 2022, apportera des évolutions plus importantes.

Pour rappel, ARM conçoit des micro-architectures utilisées par les plus grandes entreprises tech, y compris Apple, Samsung, Qualcomm, Huawei, Microsoft, Nvidia, AMD ou encore Google. Cette année, ARM a dévoilé les micro-architectures de nouvelle génération pour smartphone et ordinateur : le CPU Cortex-X2 (après le X1), le successeur du Cortex-A78 sous la forme du Cortex-A710, et pour la première fois depuis des années, un tout nouveau CPU avec le Cortex-A510. Ces trois nouveaux processeurs forment un nouveau trio compatible Armv9 qui visent à marquer un changement architectural majeur.

C’est ce qu’il faut retenir de ces annonces : les applications 32 bits vont disparaître dès 2023 sur Android. Les nouvelles architectures ne seront plus capables de faire tourner des apps 32 bits, mais cela tombe plutôt bien… Google a déjà entamé le changement depuis plusieurs années sur le Play Store. Le passage à Armv9 apporte de nombreuses nouvelles caractéristiques architecturales qui devraient améliorer sensiblement les performances et l’efficacité des puces.

Une évolution pour les Cortex-X2 et A710, une feuille blanche pour le Cortex-A510

Le Cortex-X2 est le gros coeur d’ARM, le plus puissant de leur catalogue. Ce nouveau CPU augmente l’écart qui le séparait du CPU au-dessous, le Cortex-A710. ARM promet ainsi une amélioration de 10 à 16 % de l’IPC (les instructions par cycle d’horloge). Ces chiffres dépendront de beaucoup d’éléments inconnus à ce jour. Etant donné que ces CPU sont utilisés ensuite par Samsung, Qualcomm ou encore MediaTek, il y a de nombreuses variables à prendre en compte, y compris le choix du fondeur (Samsung ou TSMC par exemple).

Notez que le nouveau DSU-110, une nouvelle unité partagée qui est l’épine dorsale du CPU, prend désormais en charge jusqu’à 8 cœurs Cortex-X2. On peut imaginer de nouvelles puces ARM puissantes pour équiper les prochains ordinateurs portables Windows ou ChromeOS.

De son côté, le Cortex-A710 est le premier « gros » CPU Armv9, avec un gain d’efficacité énergétique de 30 % et une augmentation des performances de 10 % par rapport au Cortex-A78. Le Cortex-A510 est sans doute l’annonce la plus intéressante. La conception de ce CPU utilise une approche innovante, comme le décrit ArsTechnica, qui devrait apporter une très bonne efficacité énergétique. En résumé, les puces qui utiliseront ces cœurs ARM devraient avoir de bonnes performances tout en étant peu énergivore.

Les nouveaux GPU Mali

ARM a également de nouveaux GPU. Le nouveau Mali-G710, par exemple, est le GPU le plus performant d’ARM, il cible les smartphones haut de gamme et le marché des Chromebooks. Cette puce graphique offre une amélioration de 20 % des performances pour les expériences à forte intensité de calcul, comme les jeux vidéo gourmands. La gamme est complétée par le Mali-G610, le G510 ou encore le G310. Ce dernier sera utilisé sur les wearables.

Rendez-vous l’année prochaine pour découvrir les premiers SoC des partenaires d’ARM qui utilisent les nouveautés présentées ce jour.

Les derniers articles