Test du SteelSeries Apex 5 : un étonnant mélange des genres

Le meilleur des deux mondes ?

 

Introduction

Les jours se suivent et se ressemblent étrangement durant notre découverte des nouveaux claviers gamer de SteelSeries. Après un Apex 3 convaincant, on retrouve le constructeur danois pour notre test complet du clavier SteelSeries Apex 5.

SteelSeries Apex 5

Le clavier SteelSeries Apex 5

Dans la gamme de claviers pour joueurs de SteelSeries, l’Apex 5 se positionne en plein milieu. Proposé au tarif de 129,99 euros à sa sortie, celui-ci dispose de (presque) toutes les joyeusetés de ses grands frères que sont les Apex 7 et Pro et offre un peu plus que l’Apex 3 que nous testions dernièrement.

Pour aller plus loin
Quel clavier gamer choisir ?

Sa vraie spécificité réside en fait dans ses touches, équipées d’interrupteurs mécaniques à membrane. Vous ne comprenez rien ? Pas de panique, on vous explique tout dans la suite de notre test !

Un design déjà vu

Comme à notre habitude, nous commençons par nous pencher sur le design de l’Apex 5 de SteelSeries. Ici, pas de grandes surprises puisque l’on retrouve le design frameless (sans bordures) partagé par l’entièreté de la gamme de claviers du constructeur danois. Cette forme assez simpliste reste toujours aussi convaincante puisque le clavier trouvera aisément sa place sur la plupart des bureaux.

SteelSeries Apex 5 prêt à être utilisé

Le SteelSeries Apex 5 sorti du carton

À la différence de l’Apex 3 que nous avions entre nos mains il y a quelques jours, l’Apex 5 profite ici d’un châssis en plastique dur recouvert d’une plaque en aluminium apportant un peu plus de cachet de solidité à l’ensemble. Ce duo, efficace visuellement, permet au clavier d’atteindre un peu moins d’un kilogramme sur la balance.

Au niveau de l’agencement, on dispose ici d’un format en 104 touches en ABS on ne peut plus classique. Il nous tarde de voir arriver des matériaux de meilleure qualité chez les grands noms du secteur. Ces touches profitent néanmoins d’un éclairage RGB unitaire très efficace. Il faudra cependant se contenter de cette centaine de touches puisqu’aucune touche de macro supplémentaire n’est présente sur cet Apex 5.

 

Si l’absence de touches de macro est une constante sur la gamme Apex, ce modèle « 5 » dispose de quelques artifices supplémentaires avec notamment la présence d’un écran OLED au-dessus du pavé numérique. Cet écran est accompagné d’une molette de réglage du volume ainsi que d’un bouton d’action dont nous reparlerons dans la partie suivante de notre test. Ce petit duo est d’ailleurs très accessible et tombe parfaitement sous les doigts puisque proche de notre souris.

Un rapide coup d’œil sous le clavier nous permet d’apprécier les patins antidérapants qui, associés au poids du clavier lui permettent de ne pas se mouvoir trop facilement une fois installé sur notre bureau. On profite également de deux pieds escamotables permettant de modifier l’inclinaison de l’Apex 5 pour plus de confort.

Châssis du SteelSeries Apex 5

Châssis du SteelSeries Apex 5

Comme pour le reste de la famille Apex, SteelSeries a eu ici encore la bonne idée de proposer différents passages de câbles sous le châssis du clavier. Il est ainsi possible de faire « sortir » le câble non tressé d’environ 1,8 mètre à gauche, à droite ou au centre du clavier selon les préférences de chacun.

Enfin, le SteelSeries Apex 5 est lui aussi livré avec un repose-poignet amovible et aimanté assez qualitatif puisque recouvert d’un revêtement type peau de pêche très agréable. Seul regret : celui attrape facilement la poussière et les traces de graisse. Il conviendra donc d’être soigneux et de le nettoyer régulièrement.

Pilote complet et nombreuses fonctionnalités

Pour gérer tous les aspects du clavier, on se tourne ici vers le pilote SteelSeries Engine qui permet la création de profils adaptés à chacun des usages que l’on fera de l’Apex 5. Ces profils peuvent ainsi être associés à des jeux et applications pour qu’ils s’appliquent automatiquement à chaque lancement. À noter que le clavier dispose d’une mémoire interne permettant d’y stocker jusqu’à 5 profils différents.

SteelSeries Engine avec le clavier SteelSeries Apex 5

SteelSeries Engine avec le clavier SteelSeries Apex 5

Au sein de ces profils, il sera possible de réattribuer la totalité des touches du clavier avec d’autres touches, des fonctionnalités préconfigurées ou encore des macros que le pilote nous permet d’enregistrer très facilement. De la même façon, l’éclairage RGB de l’Apex 5 est entièrement personnalisable au sein du logiciel grâce à certains effets préenregistrés, mais l’outil laisse la possibilité de créer ses propres configurations.

Gestion de l'éclairage RGB sur clavier Apex 5

Gestion de l’éclairage RGB sur clavier Apex 5

Enfin, un dernier onglet permet de gérer l’écran OLED intégré au clavier. On a ici la possibilité d’importer une image qui sera affichée sur cet écran lorsqu’il n’est pas utilisé pour d’autres fonctions. À noter que le clavier accepte également les GIF animés.

Attardons-nous justement sur cet écran et les fonctionnalités qu’il propose. Au-delà de l’affichage d’une simple image, il est possible d’utiliser l’écran OLED pour afficher des informations contextuelles liées à des jeux et des applications. Il est notamment possible d’afficher les informations sur le titre en cours de lecture dans Tidal ou un résumé des statistiques de jeu sur Counter-Strike : Global Offensive. Vous l’aurez compris, ces fonctionnalités sont totalement gadget et donc particulièrement dispensables. D’autant que le nombre d’applications et jeux supportés est plus que limité.

C’est en revanche l’association de l’écran et des boutons présents autour qui a vraiment du sens selon nous puisque cet ensemble permet de gérer un certain nombre d’aspects du clavier sans passer par le pilote de la marque. Via un appui prolongé sur le bouton d’action, on accède à 3 menus qui permettent de gérer l’éclairage du clavier, les différents profils qui y sont enregistrés ainsi que certains paramètres liés directement à l’écran.

Clavier gamer avec Écran OLED

L’écran OLED du clavier Apex 5

Enfin, comme indiqué dans la première partie de ce test, la molette et le bouton d’action peuvent également être utilisés pour gérer la lecture audio de notre PC. Au-delà du réglage du volume, un appui sur cette molette permet de couper le son de notre machine. Enfin, comme sur un kit mains libres, des appuis sur le bouton d’action permettront de mettre la lecture en pause ou de changer de morceau.

Des interrupteurs hybrides convaincants

Avant de rentrer dans le détail des performances, il convient de faire quelques précisions sur les interrupteurs utilisés par SteelSeries. En effet, l’Apex 5 dispose d’interrupteurs hybrides, à mi-chemin entre des touches à membranes et des switches mécaniques. L’idée derrière ce genre de manœuvre est évidemment de réduire les coûts de production. Malheureusement, ce choix se traduit en général par un clavier qui offre une expérience plus proche de celle d’un clavier à membrane qu’un clavier mécanique.

La technique en général utilisée par les marques est d’ajouter des éléments de touches mécaniques à des claviers à membranes afin de simuler un ressenti mécanique. SteelSeries a ici pris le problème à l’envers en prenant de vrais interrupteurs mécaniques qui viennent simplement activer des membranes plutôt que de simples contacteurs métalliques.

Interrupteurs mécaniques hybrides

Le clavier opte pour un système hybride sur ses touches

Un choix qui se révèle pertinent puisque ces touches « hybrides » sont très convaincantes tant elles arrivent à reproduire l’expérience mécanique. Précision d’importance, l’Apex 5 est uniquement décliné avec des interrupteurs « bleus » qui offrent donc un retour tactile bruyant.

L’Apex 5 fait donc très bien illusion et seuls les utilisateurs les plus avertis seront à même de faire la différence avec des interrupteurs mécaniques classiques. En rédaction, les touches excellent réellement et seul le rebond un peu mou trahit les membranes qui se cachent en dessous. Le « clic » est en revanche bien présent, presque même un peu trop.

Des touches convaincantes sur le SteelSeries Apex 5

Des touches très convaincantes

En jeu, le clavier est également très convaincant et offre de bonnes performances. Si notre préférence personnelle tend à nous faire préférer les interrupteurs linéaires pour le jeu, il faut bien avouer que l’Apex 5 se débrouille très bien ici aussi.

En somme, les interrupteurs hybrides implémentés par SteelSeries disposent d’un toucher très convaincant qui arrive à copier de façon surprenante les très classiques interrupteurs mécaniques « bleus ». Attention donc, puisque ces interrupteurs sont réputés pour être bruyants et c’est particulièrement le cas ici.

Prix et date de sortie

Le clavier SteelSeries Apex 5 est d’ores et déjà disponible au prix conseillé de 129,99 euros.

Note finale du test
8 /10
SteelSeries propose avec l’Apex 5 un clavier tout à fait étonnant du fait de ses interrupteurs hybrides. Ceux-ci se révèlent finalement très convaincants et arrivent à copier efficacement les classiques interrupteurs mécaniques « bleus ».

Au-delà de ces performances intéressantes, ce nouveau modèle dispose de nombreuses fonctionnalités liées à son écran OLED. Bien que certaines soient totalement gadget, on ne peut qu’apprécier de voir arriver ce genre de petits bonus sur les claviers pour joueurs. Si l’on ajoute à cela les fonctionnalités offertes par le pilote, on dispose d’un clavier entièrement personnalisable et plutôt complet.

Reste qu’encore une fois, SteelSeries est gourmand sur le prix puisque l’Apex 5 est proposé pour pas moins de 129,99 euros chez nous. Un tarif très élevé pour lequel il est possible de trouver de vrais claviers mécaniques, avec tout autant de fonctionnalités chez la concurrence.
Points positifs
  • Design soigné
  • Éclairage RGB de qualité
  • Nombreuses fonctionnalités
  • Touches hybrides étonnantes d’efficacité
Points négatifs
  • Tarif élevé
  • Écran OLED plutôt gadget
  • Pas « vraiment » mécanique

Les derniers articles