Autonome, pas trop grand, pas trop petit… Notre portrait du smartphone idéal

 

Le smartphone idéal à tout point de vue, sans défaut, n’existe pas et n’existera sans doute jamais. Cela n’empêche pas les consommateurs classiques d’avoir des critères de sélection permettant de dresser un premier portrait de ce à quoi devrait ressembler le téléphone ultime.

À quoi ressemble le smartphone idéal ? Cette interrogation est sans doute encore plus complexe que la grande question sur la vie, l’univers et tout le reste (la réponse est 42 pour ceux qui n’ont pas la référence). Il serait très présomptueux pour une seule personne de prétendre détenir la vérité absolue pour répondre à cette problématique. Depuis l’avènement du cellulaire intelligent, chaque flagship des grands constructeurs a pour objectif ultime d’être qualifié de smartphone parfait.

Pour recueillir quelques éléments de réponses, nous avons récemment lancé une enquête Google Survey (vous pouvez consulter la méthodologie de cet outil en cliquant ici) auprès de 1 500 Françaises et Français. Leurs réponses ont été très instructives et ont notamment permis de confirmer que les smartphones les plus haut de gamme et bourrés de technologies ne sont pas les plus populaires.

Quel système d’exploitation ?

En outre, les participants à ce sondage ont apporté quelques éclaircissements sur les critères les plus importants à leurs yeux lors de l’achat d’un nouveau smartphone. Tout d’abord, parlons du système d’exploitation. 32,2 % des sondés ont indiqué qu’ils souhaitaient que leur futur smartphone tourne sous Android contre 25,2 % qui se prononcent plutôt pour iOS. Une victoire sans appel de l’OS de Google ? Pas tout à fait, puisque 30,6 % des personnes ne savent pas ou préfèrent ne pas répondre.

Autrement dit, il n’est pas impossible qu’une bonne partie de ces indécis se retrouvent avec un iPhone pour telle ou telle raison, même si les récents déboires d’Apple pourraient en refroidir certains.

La taille, ça compte ?

Vient ensuite la question des dimensions. La majorité des participants — à 44,3 % — ont répondu que la taille idéale d’un smartphone se situait entre 5 et 6 pouces. Pas étonnant, du coup, de voir que l’immense majorité des smartphones sortis ces dernières années se situent dans cette fourchette. Le 5,5 pouces, pile au milieu, est sans doute le format le plus répandu, même si, par le biais d’un bon nombre de récents flagships tels que le Galaxy S8, le Huawei Mate 10 Pro ou le LG V30, les 6 pouces sont presque une norme désormais. Le OnePlus 5T, lui, est même à 6,01 pouces.

Les smartphones de petite taille (moins de 5 pouces) intéressent 36 % des sondés pour un éventuel futur achat. Ainsi, un modèle atypique tel que le Sony Xperia XZ1 Compact — qui concentre une fiche technique très solide et haut de gamme dans un format de 4,6 pouces — a sans doute quelques atouts pour séduire un public, certes non majoritaire, mais assez conséquent.

Les plus grands modèles, quant à eux, collectent 19,7 % des votes. Partant de ce postulat, on peut estimer qu’un Galaxy Note 8 est moins séduisant qu’un Galaxy S8 aux yeux du consommateur classique. Et un géant comme le Xiaomi Mi Max 2 n’intéresserait a priori qu’un public de niche.

L’autonomie avant tout et le jack… on s’en fout ?

En récoltant 47,6 % des voix recueillies, l’autonomie est définitivement le critère principal pour la majorité des acheteurs de smartphones. L’endurance de l’appareil est d’ailleurs loin devant les deux autres facteurs qui viennent compléter le podium : la qualité de l’appareil photo (32,7 %) et les performances (30,7 %). Ce résultat vient d’ailleurs corroborer les observations que nous avions pu faire après une enquête réalisée auprès de nos lecteurs. Ces derniers accordaient également une place très importante à l’autonomie au moment de l’achat.

Étonnamment, la présence d’une prise jack ne semble pas préoccuper tant que cela les personnes sondées puisque seules 11,6 % d’entre elles ont estimé qu’il s’agissait d’un facteur important. Précisons cependant qu’il était ici possible de sélectionner plusieurs critères. Ainsi, la majorité des participants a tout simplement estimé qu’il ne s’agissait pas d’un élément à prendre en compte. N’en déplaise aux farouches défenseurs du jack, ce dernier risque de se faire de plus en plus rare, même si certains irréductibles refusent de suivre la tendance comme ce devrait être le cas du futur Galaxy S9.

L’été dernier, nous avons lancé une grande enquête auprès de nos lecteurs. L’idée était d’avoir une meilleure idée de vos usages, de vos préférences et de la manière dont vous utilisez vos smartphones. 7 420…
Lire la suite

Le smartphone idéal

Pour résumer, si on se fie aux réponses de notre panel de participants, le smartphone idéal doit tourner sous Android, avoir une diagonale comprise entre 5 et 6 pouces et, surtout, il doit être autonome. Bon… Ces critères de sélection laissent encore un sacré choix sur le marché.

Tournons la phrase autrement. Tant qu’un constructeur fournira un smartphone Android de 5 à 6 pouces capable de tenir longtemps sur sa batterie — et si, en bonus, il a une bonne qualité photo et dispose d’une bonne puissance —, il sera quasi certain de rencontrer un franc succès. Pour peu, évidemment, que le prix ne soit pas délirant.

Les téléphones qui font rêver, ce sont les Galaxy S9, les iPhone X les LG V30, les Mate 10 Pro et autres OnePlus 5T, ces appareils au design novateur et aux fiches techniques qui feraient pâlir de jalousie…
Lire la suite

Les derniers articles