En pleine crise du coronavirus, les smartphones milieu de gamme font un carton

Ma petite entreprise ne connaît pas la crise

 

Alors que le marché des smartphones connaît un revers à cause de la crise du coronavirus, les constructeurs de modèles abordables se frottent les mains. Selon les chiffres de Counterpoint, les consommateurs se sont jetés sur les smartphones milieu de gamme au cours du premier trimestre 2020.

realme x50 pro rouge

Le Realme X50 Pro est la nouvelle star du constructeur qui monte // Source : Realme

Le 1er mai dernier, les analystes de Counterpoint Research publiaient un rapport sur l’état du marché des smartphones après un premier trimestre mouvementé. Bousculés par le coronavirus, les constructeurs ont dû s’adapter à des situations inédites partout dans le monde. Aussi, le marché a logiquement décroché de 13 % par rapport à l’année dernière, soit 300 millions d’unités écoulées en un trimestre.

Premier grand pays touché par l’épidémie, la Chine enregistre une baisse des ventes de 27 % et voit sa part du marché mondial chuter à 22 % (contre 26 % l’année dernière). Les mesures prises ont également ralenti les cadences de fabrication voire retardé certains lancements comme celui de l’iPhone SE 2020 par exemple.

Realme et Xiaomi grands gagnants

Le trio Samsung, Huawei, Apple reste donc inchangé. Samsung reste leader mondial avec une part de marché de 20 % (-1 point) malgré une baisse des ventes de 18 % (59 millions contre 72 millions). Toujours numéro 2 mondial malgré l’embargo américain, Huawei enregistre une baisse des ventes de 17 %, mais maintient sa part de marché à 17 %. Apple contient l’hémorragie avec 40 millions d’iPhone vendus (-5 %) et se permet même de gagner quelques parts de marché (+2 %).

Mais les grands gagnants de la crise épidémique sont sans aucun doute les constructeurs de smartphones abordables. Si Xiaomi enregistre une croissance de 7 % (+1,9 million d’unités vendues), le champion toute catégorie est Realme. La marque issue du conglomérat BBK (Oppo, Vivo, OnePlus) mise sur un ingrédient efficace : le bon rapport caractéristiques/prix. Le X50 Pro tout juste annoncé en France en témoigne.

Realme enregistre donc une hausse des ventes de 157 % (7,2 millions d’unités écoulées contre 2,8 millions en 2019) et double sa part de marché. Certes ses 2 % n’ont rien de comparable avec les chiffres des géants du secteur, mais l’entrée du constructeur dans le top 10 ne passe pas inaperçue.

Les analystes de Counterpoint précisent d’ailleurs que la tendance ne devrait pas s’inverser de si tôt. Les smartphones milieu de gamme devraient s’imposer comme les modèles les plus vendus. En effet, les smartphones d’entrée de gamme s’écoulent généralement dans les pays émergents, mais les préoccupations des consommateurs sont tout autres en ces temps de crise.

Le segment haut de gamme, lui, souffre de la fermeture des boutiques physiques un peu partout dans le monde. Si Counterpoint s’attend à un sursaut sur ce segment dès que les politiques de déconfinement prendront effet, les modèles milieu de gamme resteront les stars au deuxième trimestre. D’autant que certains constructeurs commencent à promettre des modèles 5G à moins de 300 dollars.

Les derniers articles

  • Disney+ s’invite sur les Google Nest Hub

    Google

    Disney+ s’invite sur les Google Nest Hub

    23 septembre 202023/09/2020 • 12:51