« Prix modeste » et 100 km d’autonomie : cet ambitieux vélo électrique veut frapper fort

 

Le Rymic Infinity 3 est un vélo électrique qui revendique 100 km d’autonomie et offre un capteur de couple toujours bienvenu. Il fait actuellement l’objet d’une campagne de financement participatif sur la plateforme Indiegogo.

vélo électrique Rymic Infinity 3
Source : Rymic

Pour les petites entreprises à la recherche de financements pour un projet bien défini, les plateformes de financement participatif peuvent être une solution intéressante. Basée à Londres et à Hong-kong, Rymic a opté pour cette alternative – via Indiegogo – afin de donner un coup de pouce financier à son vélo électrique Rymic Infinity 3.

Pour 1209 euros – contre 1750 euros plus tard –, ce VAE déballe une fiche technique relativement pertinente. L’un de ses principaux atouts n’est autre que son capteur de couple : avec, vous recevez une assistance électrique qui est proportionnelle à la force que vous mettez dans les pédales.

Un prix réduit intéressant

Ce système offre une expérience de conduite plus dynamique et naturelle, a contrario du capteur de rotation – l’assistance est transmise quand une rotation du pédalier est détectée – généralement moins réactif. Apercevoir un capteur de couple sur un vélo électrique aussi « abordable » reste un fait intéressant.

Placé sur le moyeu de la roue arrière, le moteur de 250 W est fourni par le constructeur allemand Mivice. Son couple atteint les 46 Nm, ce qui est correct, sans non plus être époustouflant. Il faut cependant faire preuve d’un minimum d’indulgence face à un positionnement tarifaire qui ne dépasse pas les 2000 euros.

vélo électrique Rymic Infinity 3
Source : Rymic

La jeune pousse a également intégré trois modes d’assistance, dont un mode marche qui pousse le vélo à une vitesse de 6 km/h. Pratique, si vous le transportez à pied sur le trottoir à la force de vos bras. Il n’empêche, ses 18 kg sur la balance ne sont pas excessifs : cela le place dans la moyenne des VAE en termes de poids.

L’autre point fort mis en exergue est son autonomie : 100 km. Sauf que la marque ne précise pas avec quel mode d’assistance cette valeur a été atteinte. Sur la page Indiegogo, Rymic ajoute tout de même une petite mention selon laquelle le rayon d’action varie selon le poids du cycliste, du vent et de la typologie de terrain.

La batterie de 360 Wh n’en reste pas moins amovible, et donc pratique à charger – comptez 3 heures environ. Le reste de la fiche technique mentionne une capacité de charge de 150 kg, des pneus Kenda K193 de 28 pouces, des freins à disque mécaniques Tektro, un écran LCD avec port USB, un cadre en aluminium et une transmission Shimano à 7 vitesses.

Une largeur de guidon qui pose question

Là où l’on pourrait tiquer, c’est au niveau de la largeur du guidon : 72 cm. Cela nous semble un poil grand face aux derniers standards testés par Frandroid. Les Nakamura E-Crossover V, Pure Flux One et Moustache 27.3 chutaient à 65 cm, contre 63 pour le Decathlon Elops 900 E et 62 cm pour les Trek FX+ et Jitensha Tokyo.

Cette largeur joue forcément sur votre capacité à vous faufiler entre une file de voitures ou à doubler d’autres cyclistes sur des pistes cyclables parfois étroites.

Décliné en deux tailles, le Rymic Infinity 3 est disponible en Early Bird pour 1209 euros, avec des livraisons prévues dans le courant du mois de novembre.


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.

Les derniers articles