« Ecran » de 92 pouces, OS digne d’un smartphone : cette nouvelle voiture a tout compris… sauf pour sa motorisation

 

Lynk & Co lève le voile sur son 08, un SUV hybride rechargeable (PHEV) offrant une impressionnante dotation technologique, avec un affichage tête-haute de 92 pouces ! Mais aucune trace de motorisation 100 % électrique pour ce nouveau venu, qui pourrait tout fait être commercialisé en France un peu plus tard.

Il est fort probable que vous ayez déjà croisé des voitures de la marque Lynk & Co sur la route, sans forcément savoir de quel constructeur il s’agissait. Fondée en 2016, la firme chinoise est arrivée en France en fin d’année 2021 avec un seul modèle : le 01. Il s’agit d’un SUV hybride rechargeable proposé à la location sans engagement pour 550 euros par mois.

Habitacle très technologique

Mais le constructeur propose de nombreux autres modèles sur son marché natal, avec les 02, 03, 05, 06 et 09. Un catalogue déjà bien rempli qui sera bientôt étoffé avec l’arrivée du 08. Il s’agit d’un tout nouveau SUV compact légèrement plus grand que le 01, qui arbore un style assez proche comme le montrent les photos publiées sur Weibo.

Les traits semblent toutefois un peu plus anguleux, notamment au niveau de la partie avant tandis que la calandre est toujours fermée. On note que les feux adoptent un dessin légèrement différent de ceux du Lynk & Co 01 alors que la signature lumineuse arrière prend la forme d’une fine bande se prolongeant sur les flancs.

Le SUV affiche une longueur de 4,82, soit 28 centimètres de plus que son petit frère. La largeur est quant à elle de 1,92 mètre pour 1,69 mètre de haut, ce qui en fait tout de même un beau bébé, bien campé sur ses roues de 21 pouces. D’autres alternatives devraient sans doute être proposées dans le catalogue. Même chose pour la teinte verte des photos officielles, qui pourra probablement être remplacée par quelque chose de plus passe-partout.

L’empattement est quant à lui plutôt correct, puisqu’il est affiché à 2,85 mètres, ce qui devrait permettre d’avoir une bonne habitabilité. Une fois à bord, on remarque d’emblée la présentation très technologique et épurée. Et effet, nous retrouvons un grand combiné d’instrumentations numérique de 12,3 pouces, associé à un écran central tactile de 15,4 pouces. Il est légèrement plus grand que celui de son rival, le Tesla Model Y, qui mesure 15 pouces très exactement, comme celui de la Model 3. Celui-ci accueille pour la toute première fois le système d’info-divertissement Meizu Flyme Auto que l’on connaît bien dans l’univers du smartphone, avec une interface qui semble enfn à la hauteur des nos téléphones.

Une belle dotation

On ne sait pour l’instant pas si celui-ci sera compatible avec Apple CarPlay et Android Auto et il faudra attendre le 30 mars pour en savoir un peu plus comme le précise le site It Home. Par ailleurs, ce nouveau Lynk & Co est le premier modèle de la marque, détenue par le groupe chinois Geely à se doter d’un système audio Harman Kardon. Il intègre également un immense affichage tête-haute de 92 pouces.

Une fois encore, pas de motorisation 100 % électrique pour ce SUV, qui embarque un système hybride rechargeable (PHEV) avec a priori une batterie d’une capacité de 17,2 kWh. Mais on ne connaît pas encore les spécifications précises. Il est possible que le SUV associe un ou deux moteurs électriques à un bloc quatre cylindres en se déclinant en deux versions, de 287 et 488 kW, soit 390 et 663 chevaux environ. Lynk & Co affirme que le moteur thermique affiche un rendement de 44,26 %, un record pour une voiture de série… avec un moteur à combustion. Rappelons que les meilleurs moteurs électriques ont un rendement maximal d’environ 97 %.

Ce nouveau Lynk & Co repose sur la plateforme SEA commune à plusieurs marques et modèles du groupe, comme la Smart #1 ainsi que le futur Volvo XC60, qui prendra très probablement le nom d’EX60, comme le nouvel EX90. Sauf que le SUV compact sera quant à lui uniquement proposé en électrique, ce qui offrira une certaine longueur d’avance à la marque suédoise. En revanche, aucune information sur sa fiche technique n’a été communiquée.

La commercialisation de ce nouveau Lynk & Co 08 est prévue d’ici à la fin de l’année en Chine. Si rien n’a encore été annoncé quant à un lancement en Europe, cela n’est évidemment pas à exclure, alors que le constructeur doit faire face à une concurrence de plus en plus rude chez nous. Depuis quelques mois, les marques chinoises envahissent le Vieux Continent, à l’image de Nio, BYD, MG ou encore Xpeng. Ce qui commence à agacer les grandes instances qui ont pris des mesures afin de protéger notre industrie.