J’ai pu tester « Internet garanti », l’un des arguments commerciaux avancés par Bouygues Telecom pour convaincre de nouveaux clients. Retour d’expérience.

Mise à jour le 31 juillet : après une installation qui aura durée 3 heures, Bouygues Telecom a enfin pu finir de créer et activer la ligne fibre BBox le 30 juillet. C’est donc la fin de mon experience avec « l’Internet Garanti ». L’article a été mis à jour avec la fin du test, comprenant notamment l’activation de la ligne fixe et la restitution du boitier 4G.


J’ai récemment déménagé dans un appartement éligible aux offres fibre FTTH (la fibre optique jusqu’à l’appartement) de Bouygues Telecom, et ai donc souscrit un abonnement chez l’opérateur en profitant d’une offre promotionnelle. Comme il s’agit d’un emménagement, je n’avais pas un précédent accès à Internet, et ai donc utilisé l’option gratuite Internet garanti, qui prévoit justement d’offrir un accès à Internet en attendant l’installation de la BBox de Bouygues.

Cet article est un retour de mon expérience à titre personnel avec Bouygues Telecom, et non une enquête. L’opérateur n’a pas prêté de matériel et n’a participé à aucun moment à l’élaboration de ce papier, comme d’habitude avec la rédaction de FrAndroid.

C’est quoi l’Internet garanti ?

Depuis avril 2018, Bouygues Telecom propose avec ses offres fibre et ADSL une option gratuite appelée « Internet garanti ». Elle permet aux nouveaux abonnés fixes d’avoir un accès à internet dès que possible grâce au prêt d’un modem 4G et d’un forfait mobile Bouygues Telecom. Une très bonne idée de l’opérateur pour améliorer l’expérience client dès la commande. Cette option est également valable pour les anciens abonnés en cas de problème avec leur ligne fixe.

En grattant un peu dans les pages de l’assistance Bouygues Telecom, on peut trouver une définition plus claire de l’offre :

  • Pour les nouveaux abonnés

Vous disposez d’une recharge Internet de 60Go sur votre forfait mobile Bouygues Telecom ou du prêt d’une Clé 4G pour connecter vos équipements (smartphone, ordinateur, tablette) à Internet. Ainsi, si vous changez d’opérateur ou si vous souscrivez à une offre Bbox, vous disposerez toujours d’un accès à Internet.

  • Pour les anciens abonnés

En cas de coupure Internet, lorsque vous déménagez votre ligne ou en cas d’ incident sur votre ligne, vous bénéficiez :

  • D’une continuité de service Internet : une recharge Internet supplémentaire de 60Go sur votre forfait mobile Bouygues Telecom ou le prêt d’une clé 4G.
  • D’une continuité de service TV : grâce à l’application B.tv, vous accédez à 80 chaînes depuis votre smartphone, tablette ou ordinateur.
  • D’une continuité du service téléphonique : grâce au transfert d’appels, recevez vos appels de votre ligne Bbox directement sur votre mobile, sans surcoût.

Voyons maintenant comment tout cela se déroule dans les faits.

Commande et livraison en 72 heures

J’ai souscrit à l’offre BBox en ligne depuis le site de Bouygues Telecom le mardi 26 juin. En quelques clics, ma commande était enregistrée, en n’oubliant pas de cocher la fameuse case Internet garanti, et mon rendez-vous avec un technicien programmé pour le jeudi 5 juillet, soit un peu plus d’une semaine après.

Voici la chronologie des événements :

  • mercredi 27 juin : confirmation de la commande BBox
  • jeudi 28 juin : confirmation de la commande d’une clé 4G
  • vendredi 29 juin : expédition de la clé 4G
  • samedi 30 juin : livraison de la clé en relais
  • mercredi 4 juillet : je récupère la clé au relais colis

On peut donc noter que Bouygues s’est montré très réactif dès la souscription : de la commande à la livraison de la clé 4G au relais colis, il ne s’est écoulé que 4 jours.

Le galet Huawei Mobile WiFi 4G LTE

Le modem est le modèle E5573B de la marque Huawei. Heureusement, ce n’est donc pas une simple clé USB 4G, mais un outil bien plus pratique. Ce petit boitier est doté d’un modem 4G LTE catégorie 4, avec un port SIM classique que l’on a plus l’habitude de voir en 2018, et va créer un réseau Wi-Fi 802.11n. Jusqu’à 10 appareils peuvent y être connectés simultanément. Seuls les ordinateurs de bureau sont laissés sur la touche, étant en général dénués de connexion Wi-Fi.

La configuration est très simple : il suffit de mettre la carte SIM de Bouygues dans l’appareil et se connecter au réseau Wi-Fi indiqué derrière le cache batterie. La carte SIM était activée automatiquement, il n’y avait donc pas d’étapes supplémentaires pour profiter de l’accès à Internet.

Tant que nous en sommes à faire le tour du modem 4G, il faut noter qu’il fonctionne sur batterie, puisque c’est à l’origine un produit prévu par Huawei comme étant mobile. J’imagine que c’est une solution plus simple à mettre en place pour Bouygues, et moins coûteuse en frais de transport que l’envoi d’une Box 4G par exemple. Sachez que l’autonomie de ce type d’appareil n’est que de quelques heures, surtout lorsque vous consommez de la bande passante. Il faut donc laisser branché le boitier en permanence ; heureusement un simple chargeur micro USB suffit.

L’interface de gestion du modem

60 Go c’est vite consommé sur une connexion à domicile

Comme le précise Bouygues Telecom dans les petites lignes de son offre, l’Internet garanti est en réalité un forfait mobile limité à 60 Go de consommation. Ce qui représente une enveloppe conséquente pour la connexion d’un smartphone est en fait très peu de chose pour un accès utilisé à domicile par plusieurs appareils.

J’ai récupéré et activé la connexion Internet garanti le 4 juillet. J’ai ensuite consommé ma connexion de façon assez classique, sans vraiment me limiter, mais en prenant en compte que certains appareils (toujours dans les cartons) n’étaient pas connectés. Malheureusement, le rendez-vous avec le technicien s’est mal déroulé, et sans rentrer dans les détails, l’installation de la connexion n’a pas pu se faire. Ce problème vient du logement, et aucun technicien d’un opérateur concurrent n’aurait pu le résoudre. Je suis donc resté dépendant de la connexion 4G plus longtemps que prévu.

Les 60 Go de quota ont été dépensés en quelques jours.

En un peu plus d’une semaine, le vendredi 13 juillet, je suis parvenu à vider le quota de 60 Go. Impossible de savoir dans le détail quels étaient les responsables de cette consommation. Dans l’ensemble, mon utilisation de la connexion s’est résumé à beaucoup de surf, de la télévision en direct sur Molotov, un peu de binge-watching sur Netflix, et sans doute quelques téléchargements de mises à jour (Firefox, Windows, Shield TV, etc.) en tâche de fond. Quand le forfait atteint son quota, la connexion est sévèrement bridée au point de devenir inutilisable, une page assez simple comme Qwant.com met alors plusieurs minutes à se charger.

Bon à savoir : des recharges gratuites à la demande

Heureusement, Bouygues Telecom semble avoir anticipé ce genre d’inconvénient, et permet de recharger gratuitement le forfait avec un nouveau quota de 60 Go sur demande. L’opérateur ne met toutefois pas vraiment en avant cette possibilité. Lorsque j’ai atteint le quota la première fois, aucun message ne m’a prévenu de ce fait, et on ne m’a jamais invité à demander une recharge.

Un rapide échange sur Twitter et voilà, j’ai eu le droit à mon nouveau quota. J’en ai profité pour demander quelles étaient exactement les limites de ce service, la réponse est claire : 5 recharges maximum peuvent être effectuées par le service client de l’opérateur. J’ai demandé une nouvelle recharge le 27 juillet. Au final, du 2 au 30 juillet, j’ai consommé 162 Go gratuitement grâce à l’option.

Fin de l’expérience et restitution des équipements

Après une longue installation de 3 heures, lundi 30 juillet, la BBox est enfin configurée et fonctionnelle. C’est donc la fin logique de mon offre « Internet garanti » ce que Bouygues n’a pas manqué de me rappeler dès le lendemain. L’opérateur lance en effet dès l’activation de la ligne fixe, une procédure automatique de résiliation pour la ligne mobile 4G qu’il avait crée spécialement pour l’occasion.

Il ne me reste qu’à rendre le boitier 4G. Pour cela, l’opérateur propose de le déposer gratuitement dans l’une de ses boutiques ou en relais colis. Le client peut également passer par la poste, mais ce sera alors à ses frais, et non à ceux de l’opérateur.

Un contrat bien rempli

En attendant d’avoir pu activer une connexion fixe illimitée, on peut dire que l’Internet garanti de Bouygues a rempli sa part du contrat. Bien sûr, j’aurais aimé être prévenu de la fin du quota et de la possibilité de recharger gratuitement le forfait, cela pourrait d’ailleurs se faire automatiquement ou de façon plus simple depuis l’espace client de l’opérateur. Reste qu’avec cette proposition, l’opérateur a la bonne idée d’utiliser l’une de ses forces, son réseau mobile, à bon escient.

Le forfait pour clé 4G de Bouygues Telecom avec 60 Go de quota, équivalent donc à ce que propose l’option Internet garanti, est facturé 42,99 euros par mois par l’opérateur sur sa boutique, un prix assez surévalué quand on le compare au marché des forfaits pour smartphone. Au téléphone, le service client de Bouygues m’a affirmé que je ne serais pas facturé par l’opérateur tant que ma ligne BBox ne serait pas activée. Dans les faits, tant que ma ligne n’est pas activée, l’opérateur m’offre donc un forfait d’une valeur de 42,99 euros par mois, que j’ai déjà pu recharger avec un nouveau quota de 60 Go.

Je ressors de cette expérience en étant assez satisfait par l’Internet garanti de Bouygues Telecom. Cette option permet bien d’obtenir un accès à Internet en attendant la résolution d’une panne ou l’installation d’une nouvelle ligne fixe. Ne reste que le petit bémol concernant le quota de 60 Go et l’absence de recharge automatique dans mon cas. Cela reste peu de choses comparativement au service apporté gratuitement.