Après plusieurs mois de discussion, Free a officialisé son arrivée au Sénégal. Derrière ce lancement se cache l’opérateur TIGO récemment racheté par un consortium composé de Xavier Niel et deux autres investisseurs.

En juillet 2017, un consortium composé de NJJ (Xavier Niel), Sofima (Axian Group) et Teyliom Group (Yerim Habib Sow) a mis la main sur Tigo, le deuxième opérateur de téléphonie au Sénégal. Sur le marché sénégalais, Orange détient plus de 60 % de parts de marché contre environ 25 % pour Tigo et 10 % pour Expresso (2018, Observatoire du marché des télécommunications au Sénégal).

Plusieurs mois après cette acquisition, Tigo a donc été renommé Free et vient d’annoncer quatre offres agressives pour ce lancement :

  • Free Pack Graindé : 30 minutes d’appels + 2 Go + WhatsApp illimité à 1,52 euros (1000 Francs CFA) par mois
  • Forfait Free : 180 minutes d’appels + 2 Go + WhatsApp illimité à 2,29 euros (1500 Francs CFA) par mois
  • Forfait Free : 800 minutes d’appels + 20 Go + WhatsApp illimité à 9,15 euros (6000 Francs CFA) par mois
  • Free Roaming : 1 heure d’appels et 1 Go à l’étranger (France, Irlande, Suisse, Italie) à 15,25 euros (10 000 Francs CFA) par mois

Vous aurez remarqué que les offres ne font pas mention des SMS mais de WhatsApp Gratuit. Le service de messagerie instantanée est très utilisé au Sénégal, à tel point que les opérateurs mobiles aimeraient pouvoir filtrer WhatsApp (et d’autres applications) pour préserver leurs intérêts au détriment des intérêts des utilisateurs. Les messages ne seraient pas bloqués, cette interdiction vise avant tout les appels audio et vidéo.

Pour information, le salaire net moyen au Sénégal est de 91 384 Francs CFA (environ 139 euros) par mois, d’après Numbeo. Cela permet de relativiser la différence de prix des offres entre Free (France) et Free (Sénégal), étant donné que le salaire net moyen en France est de 1891 euros net en 2019, toujours selon Numbeo.

Free Sénégal en a profité pour déployer son réseau 4G+, qui sera également disponible pour les anciens clients TIGO.

97,47 des appareils qui se connectent à internet sont des téléphones portables

S’il y a un chiffre pour comprendre l’internet Sénégalais, ce serait celui-là : 97,47 % des appareils qui se connectent à internet sont des téléphones portables. On comprend mieux pourquoi le site de Free Sénégal n’a pas été conçu pour tourner de façon optimale sur un PC. C’est une révolution au Sénégal, car le web était jusqu’il y a une dizaine d’années « réservé à une élite ». Orange, principal opérateur au Sénégal, propose une couverture 4G de 50 % de la population du pays, beaucoup plus que le réseau exploité désormais par Free où la 4G reste déployé uniquement à Dakar et dans quelques autres grandes villes.

Offres actuelles d’Orange Sénégal

Il sera néanmoins intéressant d’observer l’impact de Free sur le marché des offres mobiles au Sénégal, avec des offres très agressives par rapport à celles d’Orange Sénégal.