Samsung a entamé le renouveau de sa gamme Galaxy A et c’est très bien pour le constructeur coréen qui réaffirme dans la foulée sa position de leader sur le segment entrée/milieu de gamme. Néanmoins, les références sont nombreuses et se ressemblent, à tel point qu’il peut être difficile de trouver les différences entre deux produits, sans prendre en compte l’indice du prix. Prenez les nouveaux Galaxy A50 et Galaxy A70. Seulement 60 euros les séparent, mais ils offrent finalement quasi la même expérience. Comment savoir lequel est le meilleur smartphone ? Ne vous en faites pas, notre comparatif détaillé est là pour ça. 

Si vous avez suivi l’actualité sur FrAndroid, vous êtes censés savoir que Samsung a opéré de gros changements ces derniers mois. Si le premier d’entre eux a été la refonte intégrale de son interface Samsung Experience — dorénavant baptisée One UI — , le deuxième est sans aucun doute le renouvellement de sa gamme Galaxy A. Le géant coréen est désormais présent sur toutes les tranches tarifaires pour répondre à tous les besoins en fonction du budget, en commençant par le A10 à 159 euros jusqu’au A80 à 659 euros, puis s’en suivent les modèles premium. Le problème ? Certains modèles sont si rapprochés qu’ils peuvent se concurrencer, et c’est exactement le cas des Galaxy A50 et A70.

Une question se pose alors : quel est le meilleur smartphone entre un Samsung Galaxy A70 et un Samsung Galaxy A50 ? Design, performances, photo, autonomie… Découvrez notre comparatif détaillé opposant les deux smartphones !

Fiches techniques

Modèle Samsung Galaxy A70 Samsung Galaxy A50
Version de l'OS Android 9.0 Android 9.0
Interface constructeur Samsung One UI Samsung One UI
Taille d'écran 6.7 pouces 6.4 pouces
Définition 2400 x 1080 pixels 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels 393 ppp 403 ppp
Technologie Super Amoled Super Amoled
SoC N/C Exynos 9610
Processeur (CPU) ARMv8 ARMv8
Puce Graphique (GPU) N/C Mali-G72 MP3
Mémoire vive (RAM) 6 Go 4 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go 64 Go, 128 Go
MicroSD Oui Oui
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 32 MP
Capteur 2 : 8 MP
Capteur 3 : 5 MP
Capteur 1 : 25 MP
Capteur 2 : 8 MP
Capteur 3 : 5 MP
Appareil photo (frontal) 32 MP 25 MP
Enregistrement vidéo 1080p 4K
Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac) Wi-Fi 5 (ac)
Bluetooth 5.0 + A2DP + LE 5.0 + A2DP + LE
Réseaux LTE, HSPA, GSM LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28) 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7)
NFC Oui Oui
Capteur d'empreintes Oui Oui
Ports (entrées/sorties) USB Type-C USB Type-C
Géolocalisation Oui Oui
Batterie 4500 mAh 4000 mAh
Dimensions 76.7 x 164.3 x 7.9mm 74.7 x 158.5 x 7.7mm
Poids N/C 158 grammes
Couleurs Noir, Blanc, Bleu, Corail Noir, Blanc, Bleu, Corail
Prix 332€ 258€
Fiche produit | Test Fiche produit | Test

Design : trop, c’est trop !

La gamme Galaxy A propose à peu de chose près le même design sur chacune de ses itérations, avec toutefois quelques spécificités propres. Celle du Samsung Galaxy A70 est sans aucun doute son gabarit, considéré comme un véritable mastodonte. Avec son poids de 183 grammes, sa hauteur de 164,3 mm et sa largeur de 76,7 mm, il se veut encore plus imposant qu’un OnePlus 7 Pro, pourtant lui aussi équipé d’un écran de 6,7 pouces. Pour dévorer du contenu, le format « mini-tablette » est juste parfait, mais il n’est pas aussi pratique que ça à utiliser au quotidien, et ce malgré les efforts de Samsung pour rendre son interface plus ergonomique qu’auparavant — notamment grâce à son mode à une main. De plus, les frappes involontaires sur les bords de l’écran sont récurrentes et c’est plutôt rageant.

Outre ce format hors normes, le design reste très classique. On retrouve une encoche en forme de goutte d’eau sur la partie supérieure de l’écran, un menton plutôt fin (5 mm) et un dos uni où seuls se rencontrent le logo de Samsung et le module triple capteur.

Vous l’aurez deviné, le Samsung Galaxy A50 ressemble énormément à son grand-frère, qui est également son opposant pour ce versus. On retrouve alors l’encoche en forme de gouttelette, le menton de 5 mm (même s’il parait plus fin sur le A70) ainsi que le dos uni avec le logo Samsung au milieu, mais ce dernier est ici accompagné d’un module double capteur, et non de la fameuse triplette. Ce qui va surtout changer est le gabarit. Avec des dimensions de 74.7 x 158.5 x 7.7 mm et un écran de 6,4 pouces, le A50 est bien plus agréable à manipuler au quotidien, même si la différence semble minime sur le papier. De plus, ses bords bien arrondis, la courbure de son dos et sa finesse rendent vraiment agréable la préhension du téléphone.

Un design identique, mais un gabarit différent. Le Galaxy A70 a clairement vu trop grand, surtout que le Galaxy A50 peut, lui aussi, facilement être catégorisé comme un smartphone imposant. Mesdames et Messieurs les constructeurs, s’il vous plaît, pensez à nos doigts et nos poches de pantalon.

Écran : AMOLED ou AMOLED ? J’ai un doute …

Le Galaxy A70 intègre une dalle Super AMOLED de 6,7 pouces affichant une définition Full HD+ de 2400 x 1080 pixels. Il a d’ailleurs la particularité de proposer un ratio 20:9 plutôt original, surtout quand la majorité des constructeurs nous ont habitués à du 18:9, 19,5:9 ou 21:9. Outre cela, les contrastes infinis, la colorimétrie, les angles de vision ou encore la luminosité maximale sont tout simplement excellents, aucun doute à avoir sur le savoir-faire de Samsung.

Sans surprise, le Galaxy A50 s’équipe également d’une belle dalle Super AMOLED, mais qui propose une diagonale de 6,4 pouces et une définition Full HD+ de 2340 x 1080 pixels dans un ratio 19,5:9. Rien ne change en comparaison de ce qui a été dit précédemment pour le A70 : les contrastes sont bons, les angles de vision sont excellents, la luminosité maximale permet facilement de consulter le smartphone en plein et la température des couleurs est naturellement juste par défaut (même s’il est possible de faire un tour dans les paramètres pour régler cela à votre guise). Bref, c’est encore une fois un réel plaisir de profiter des compétences de Samsung acquises dans ce domaine sur ses modèles les plus abordables.

Hormis une diagonale d’écran qui diffère entre les deux smartphones, c’est une égalité parfaite pour le Galaxy A70 et le Galaxy A50. La technologie AMOLED brille sur des smartphones milieu de gamme et apporte réellement une plus-value intéressante pour les appareils estampillés Samsung.

Logiciel : One UI dans les deux cas

Si vous avez suivi l’actualité sur FrAndroid, vous savez que One UI est la nouvelle interface de Samsung basée sur Android 9.0 Pie, elle remplace directement l’ancienne nommée Samsung Experience. Cette dernière avait beaucoup de défauts, et on peut dire que le géant coréen a aujourd’hui réussi à mettre tout le monde d’accord avec une interface jolie, ergonomique et facile d’utilisation.

Évidemment, les principaux smartphones haut de gamme de la marque (Galaxy Note 9 et Galaxy S9/S9 Plus) ont été les premiers à profiter de cette nouveauté, mais on peut surtout se réjouir que Samsung a intégré nativement sa nouvelle interface à toutes les nouvelles itérations de 2019, dont les Galaxy A70 et le Galaxy A50.

Cette interface apporte réellement un souffle de fraîcheur par rapport à l’ancienne qui commençait vraiment à paraître vieillotte. Dorénavant, c’est moderne, agréable à utiliser au quotidien, intuitif et facilement accessible dans la majorité des cas. La navigation par geste est d’ailleurs un peu différente avec One UI. Les boutons sont alors remplacés par des traits (qu’il est possible de rendre invisible) à faire glisser, ce qui permet de gagner de l’espace sans perdre le positionnement habituel des touches de la barre de navigation. Notez que le thème sombre est également de la partie pour économiser de l’énergie.

Que ce soit sur les modèles les plus premium ou les plus modestes, One UI est présent sur toutes les références 2019 du constructeur coréen. On ne peut que féliciter les efforts de Samsung, d’autant plus qu’il favorise également le déploiement de son interface sur les anciens modèles, comme le Galaxy S8/S8+, le Galaxy A8 (2018) et bien d’autres.

Néanmoins, impossible de proclamer un vainqueur pour cette catégorie, vu que l’expérience utilisateur est exactement identique d’un téléphone à l’autre.

Performances : une différence de puissance quasi insignifiante

Pour le Galaxy A70, Samsung n’a pas opté pour l’une de ses nombreuses solutions maison, mais pour le SoC Snapdragon 675 de chez Qualcomm — ici épaulé par 6 Go de mémoire vive. Cette nouvelle puce destinée aux appareils milieu de gamme offre de bonnes performances au quotidien, mais ne pensez pas jouer aux jeux les plus gourmands en qualité élevée. Pour avoir un ordre d’idée, elle propose quasi la même puissance que le Snapdragon 670 du Google Pixel 3a. Ceci étant dit, c’est amplement suffisant pour une utilisation basique (navigation web, vidéo, etc.), même si l’on regrette les quelques ralentissements observés lors du déverrouillage du smartphone avec le capteur d’empreintes sous l’écran.

Le Samsung Galaxy A50, quant à lui, fait honneur à sa maison en intégrant l’Exynos 9610, une puce utilisée pour les smartphones milieu de gamme de la marque coréenne. Il embarque néanmoins 2 Go de moins que le A70, mais cela ne l’empêche pas de proposer une expérience utilisateur toute aussi fluide au quotidien. Mais comme son grand-frère, il n’est pas prédestiné à faire tourner les jeux gourmands avec des graphismes ouffissimes. En revanche, il assure une bonne stabilité sur des jeux comme Arena of Valor et PUBG avec des graphismes moyens, et c’est déjà bien.

  Samsung Galaxy A70 Samsung Galaxy A50
SoC Snapdragon 675 Enynos 9610
AnTuTu 7.x 168 892 144 549

En constatant les chiffres du tableau, le SoC de chez Qualcomm est effectivement (très) légèrement plus puissant que la puce Exynos 9610. Dans les faits, les deux smartphones sont aussi fluides l’un que l’autre pour les tâches les plus basiques, avec les mêmes limites pour les tâches les plus complexes. En gros, vous ne ferez rien de plus avec le Galaxy A70 que vous ne pourrez faire avec le Galaxy A50.

Photo : qualité similaire pour un triple capteur moins cher

Pour la photo, le Samsung Galaxy A70 s’équipe de trois capteurs. On retrouve un premier module grand-angle de 32 mégapixels, un second ultra grand-angle de 8 mégapixels et un dernier de 5 mégapixels. De jour, le résultat est bon. Il capture des clichés nets malgré une forte accentuation des contrastes, avec également une bonne exposition de la lumière sur les scènes aux grandes plages dynamiques. De nuit, c’est moins bon. Le bruit numérique s’installe sans avoir été invité et c’est regrettable sur cette gamme de prix. On retrouve d’ailleurs une bonne polyvalence avec un mode ultra grand-angle satisfaisant et un mode portrait qui l’est malheureusement un peu moins, mais ce n’est pas assez, surtout en face d’un excellent Pixel 3a, proposé 10 euros moins chers.

Samsung opte également pour un module triple capteur pour son Galaxy A50, mais avec une configuration légèrement différente. Il intègre alors un premier capteur de 25 mégapixels, un second en soutien de 5 mégapixels et un troisième ultra grand-angle de 8 mégapixels (f/2,4). En plein jour, le niveau de détail est très satisfaisant, les couleurs sont bien retranscrites malgré une légère saturation qui se ressent sur les couleurs les plus vives et, de plus, le mode HDR apporte une réelle plus-value. Le seul problème vient de son mauvais équilibre avec les scènes aux grandes plages dynamiques, qui a pour cause d’assombrir certaines zones de l’image. De nuit, c’est forcément moins bon, avec un bruit bien trop présent à cause de l’éclaircissement artificiel, mais certains clichés sont tout de même exploitables. Bref, ce n’est pas le meilleur photophone, mais on lui reproche beaucoup moins ses lacunes sur cette tranche tarifaire.

Encore une fois, la différence entre le Galaxy A70 et le Galaxy A50 peine à se faire sentir. Les deux smartphones ont les mêmes qualités de jour, les mêmes défauts de nuit, mais avec un prix différent.

Batterie : le seul avantage du Galaxy A70

L’énorme gabarit du Galaxy A70 sert au moins à une chose : y loger une grosse batterie. En effet, le smartphone coréen vendu à plus de 400 euros embarque une batterie de 4 500 mAh. Il peut facilement tenir pendant plus de deux jours, en alternant réseaux sociaux, lecture de vidéos et également quelques parties de jeux vidéo. Il est difficile à épuiser, à tel point qu’il se place cinquième des smartphones les plus endurants que nous avons eu l’occasion de tester en 2019. De plus, il est se recharge via USB-C avec son bloc d’alimentation de 25 W, ce qui lui permet grosso modo d’être rechargé entièrement en 2 heures.

Le Samsung Galaxy A50 propose également une grosse batterie, ici d’une capacité de 4 000 mAh, soit 500 mAh de moins que sur le A70. Néanmoins, cette itération fait aussi honneur à cette gamme réputée pour son autonomie. Il se montre très endurant et peut tenir facilement pendant plus d’une journée, même avec une utilisation très intensive. Néanmoins, il faudra modérer sa consommation si vous voulez qu’il vous accompagne une journée de plus. Enfin, vous pouvez récupérer rapidement de la batterie avec son chargeur de 10 W qui lui permet de passer de 10 à 100% en 1h30 environ.

Sur notre test personnalisé Viser, le Galaxy A70 a tenu 12 heures et 58 minutes et le Galaxy A50 a tenu 11 heures et 12 minutes. Un écart assez important qui permet enfin au modèle le plus cher des deux de finir sur une victoire. Cependant, il ne faut pas négliger l’autonomie du Galaxy A50, qui est déjà excellente sur cette gamme de prix.

Conclusion : lequel est le meilleur smartphone ?

Avec 60 euros de différence, on aurait pu naïvement penser que le Galaxy A70 ferait tout mieux que le Galaxy A50, mais que nenni. Pourquoi dépenser plus quand le modèle juste en dessous joue quasi à jeu égal ? La question ultime qui n’a vraisemblablement pas été posée à Samsung lors de la sortie des deux smartphones. Les deux itérations possèdent exactement les mêmes caractéristiques, sauf que l’une des deux n’est pas du tout pratique à utiliser à cause de son format hors normes — même s’il brille plus par son autonomie. Bref, le Galaxy A50 possède à ce jour un bien meilleur rapport qualité/prix et le Galaxy A70 ne représente clairement pas une amélioration suffisante pour revoir son budget à la hausse, sauf si vous tenez réellement à avoir un grand écran.

Si après ce comparatif, vous hésitez toujours, allez donc jeter un coup d’œil à nos tests complets :

Prix et disponibilité

Le Samsung Galaxy A70 est disponible à 409 euros pour le modèle 128 Go.

Concernant le Samsung Galaxy A50, il est commercialisé à 349 euros pour le modèle 128 Go.