Le chinois Huawei a décidé d’ouvrir un centre de Recherche & Développement en Finlande. 

Huawei a compris qu’il était temps de réaliser des investissements stratégiques pour s’installer durablement en Europe. L’énorme équipementier et fabricant chinois, grand rival de ZTE, vient d’annoncer l’ouverture d’un centre de Recherche & Développement en Finlande. Cet investissement est estimé à 70 millions d’euros sur 5 ans et devrait entraîner 100 recrutements. 

Ce centre aura pour mission de développer du logiciel et des applications, en « optimisant l’expérience utilisateurs des systèmes d’exploitation existants, tels qu’Android et Windows Phone 8. » pour reprendre les mots de Huawei.

Huawei n’est pas à sa première opération de ce type, ce sont déjà plus de 2 milliards d’euros qui ont été investis au Royaume-Uni. Au total, Huawei a déjà recruté 7000 salariés en Europe, dont 600 en France.

Le groupe chinois est suivi de près par la Commission Européenne, une procédure à été lancée pour « dumping ». Néanmoins, la pression est moins forte qu’aux Etats-Unis où le moindre geste de Huawei est analysé.

Les derniers produits disponibles dans nos contrées sont le Huawei Ascend P1 et le D1 Quad XL.

Note : Huawei va sûrement pouvoir profiter de la main d’oeuvre licenciée par le géant Nokia suite à différents plans sociaux.