Mise à jour :  Bouygues vient de réagir : « A la suite des informations parues récemment dans la presse concernant des discussions entre Bouygues Telecom et SFR relatives à d’éventuels partages de réseaux, Bouygues Telecom tient à préciser que les discussions ne portent que sur la mutualisation dans les zones les moins denses du territoire (« zones de déploiement prioritaire »). ».

Il y a du mouvement dans l’air. Après les rumeurs de fusion avec Iliad (Free), puis le rachat par un milliardaire égyptien… SFR pourrait signer une alliance avec Bouygues Telecom.

Stéphane Roussel - SFR

Le secteur des télécoms veut se regrouper pour faire face à la crise et au sursaut de concurrence. Pourtant, Stéphane Roussel (PDG de SFR) a déclaré récemment : « SFR n’est pas à vendre » sur BFMTV le 29 novembre dernier. Ce n’est pas ce que les rumeurs laissaient entendre… De nombreuses rumeurs annonçaient que le groupe Vivendi souhaitait se séparer de sa filiale SFR. 

Stéphane Roussel a tout de même déclaré que SFR « passe un moment vraiment vraiment difficile et 2013 va continuer à être compliqué ». Avec le lancement de l’opérateur low-cost, Joe Mobile puis des offres 4G, SFR est entrain de répondre aux attentes du marché. Le PDG de SFR est tout de même convaincu qu’il serait intéressant de réaliser des opérations de rapprochement, même si l’idée de travailler avec Iliad (Free) ne le convainc pas - « il n’est pas très judicieux de se marier au concurrent à qui il pique le plus de clients ! ».

Bouygues Telecoms serait donc le candidat idéal. A ce propos, nous venons d’apprendre que SFR discutait depuis une quinzaine de jours avec le troisième opérateur mobile. Même si la fusion est écartée pour des raisons de concurrence, Bouygues Telecom et SFR pourraient partager des ressources telles que le réseau et les infrastructures.

Source : iGen