Matias Duarte est l’homme à la tête de l’expérience utilisateur sur Android. Il a fortement contribué aux modifications introduites depuis Honeycomb pour proposer une véritable expérience tablette, ainsi que le thème Holo par exemple. A l’occasion de la sortie d’Android 4.2 et du Nexus, il a profité de son Google+ pour répondre aux questions récurrentes.

– Lors de la présentation de la Nexus 7, Google a clairement indiqué qu’en terme d’interface il ne s’agissait ni d’un smartphone, ni d’une tablette 10 pouces. Or désormais on voit apparaître la barre de notifications sur tous les terminaux et les touches tactiles ont la même configuration que sur la Nexus 7 (qui est optimisée pour un usage jeu). Matias Duarte explique que ce choix a été fait pour uniformiser la plateforme et pour que l’utilisateur s’y retrouve facilement d’un terminal à l’autre.

– La deuxième concerne l’absence d’un lecteur de cartes microSD. Ce n’est pourtant pas une nouveauté, car les Nexus S et Galaxy Nexus n’en ont jamais eu, contrairement au Nexus One. Pour résumer, Matias Duarte estime que la présence est trop déroutante pour l’utilisateur lambda, qui sera perdu entre les différents espaces de stockage. Avec un prix d’entrée de 299€, le Nexus 4 veut attirer le grand public (contrairement aux précédents modèles plus orientés vers les développeurs), d’où ce choix. Par ailleurs, un terminal Nexus est aussi destiné à montrer l’exemple pour les constructeurs qui vendent des millions de terminaux.

Voici une traduction de son message :

Pourquoi avoir unifié les touches du système et la barre d’état sur tous les terminaux Jelly Bean ?

La cohérence et la facilité d’utilisation sont très importants pour nous et c’est quelque chose que nous cherchons à améliorer dans chaque nouvelle version d’Android. Avec Honeycomb, nous avons introduit l’idée d’une interface utilisateur à 100% sur l’écran, ce qui nous a donné une flexibilité sans précédent dans la façon dont l’interface s’adapte et se transforme – à la fois quand vous tournez l’appareil, mais aussi quand l’application change et que vous avez besoin de contrôles différents. Maintenant avec Jelly Bean, nous avons rendu les boutons de navigation universels et la barre système uniformes quelle que soit la taille de l’écran.

Cette nouvelle configuration fait suite à une recherche d’utilisabilité que nous avons effectué sur les différents form-factors et tailles d’écran sur lesquels Android fonctionne. Ce qui importait avant tout, c’était la « muscle memory » (la capacité du corps à retenir des actions répétées) – laisser les boutons là où vous vous y attendez, peu importe la manière dont vous tenez l’appareil.

Les téléphones sont quasiment toujours utilisés en mode portrait et vous ne les tournez sur le côté que de temps en temps, mais jamais à l’envers. Imaginez la frustration que vous sentiriez si à chaque fois que sortiez votre tablette, le bouton Home ne se trouvait pas au bon endroit. Cette irritation s’accumule et au fil du temps ajoute un petit grain de sable dans votre chaussure et nuit au reste de l’expérience.

La barre système de Jelly Bean conserve toujours les trois boutons, là où vous les attendez. Cela se produit de manière dynamique, pour n’importe quelle taille d’écran, jusqu’à ce qu’on arrive à des petits écrans où l’empilement des barres en mode paysage laisserait trop peu d’espace.

La deuxième chose que nous avons découvert, c’est qu’il y a presque autant de manières différentes de tenir nos appareils, qu’il peut y avoir de personnes sur cette Terre. En fait, les gens aiment tellement utiliser leurs Nexus qu’ils les utilisent sur de longues périodes de temps et proposer une seule « bonne prise en main » est contre-productif et engendre un effort sur les mains. Les touches de navigation sur Jelly Bean fonctionnent aussi bien pour les droitiers, que les gauchers, avec une seule ou deux mains, que vous teniez l’appareil dans vos mains, qu’il soit sur une table ou sur vos genoux.

La cerise sur le gâteau, c’est qu’en unifiant le design, nous sommes maintenant en mesure de mettre les notifications et les paramètres rapides, exactement là où vous les attendez et avec juste un swipe !

Pourquoi les terminaux Nexus n’ont pas de lecteur de cartes SD ?

Tout le monde aime l’idée d’avoir une carte SD, mais en réalité c’est juste déroutant pour les utilisateurs.

Si vous enregistrez vos photos, vidéos ou musiques, où sont-elles stockées ? Est-ce sur votre téléphone ? ou sur votre carte ? Devrait-il y avoir une option ? Une demande à chaque fois ? Que se passe-t-il si vous changez de carte ? C’est tout simplement trop compliqué.

Nous adoptons une approche différente. Votre Nexus a une mémoire interne fixe et vos applications l’utilise de manière transparente, sans que vous ayez à vous soucier des fichiers, des volumes ou l’une de ces absurdités techs qui datent de l’ère paléolithique de l’informatique.

Avec un Nexus, vous savez exactement la quantité de stockage que vous allez avoir et dès l’achat vous pouvez choisir quelle taille vous correspond. C’est simple et adapté aux utilisateurs.