BlackBerry tente de reconquérir ses parts de marché aux Etats-Unis via le nouveau Q10, destiné aux professionnels.

BlackBerry Q10

La marque canadienne multiplie les annonces ces derniers temps. Ainsi, après le lancement la semaine dernière du Q10, 60 % des 500 plus grandes compagnies américaines testent ou utilisent déjà les nouveaux produits BlackBerry à des fins professionnelles, a déclaré la société canadienne.

Le Q10, qui est doté d’un clavier physique, véritable signature de la firme, est le second terminal (après le Z10) à avoir adopté BlackBerry 10, le nouveau système d’exploitation de la marque. Une manière pour le Canadien de revenir aux sources, lorsque la notoriété de la marque s’était essentiellement construite sur l’efficacité des claviers solides, alors plébiscités par les professionnels. BlackBerry, qui a longtemps eu comme clients des organismes privés et gouvernementaux, prévoit de regagner du terrain grâce au Q10. C’est du moins ce que pense Kristian Tear, Chef de l’exploitation chez BlackBerry.

A noter que BlackBerry compte beaucoup sur le marché américain, où une partie de ses parts de marché a été cédée à l’iPhone d’Apple, à la gamme Galaxy de Samsung ainsi qu’à d’autres constructeurs alimentés par Android, indique Reuters.

Pleins phares sur les services dédiés aux entreprises

La réintégration de la marque auprès des organismes étatiques et privés serait facilitée par le service BlackBerry Entreprise qui permet de gérer les nouveaux périphériques. Ces solutions BlackBerry de gestion de flotte sont ainsi déjà en place dans certaines entreprises, et sont issues d’une époque où les terminaux de la marque régnaient en maitre.

Tout le monde est en train de migrer vers ce type de services et nous croyons que cela va donner une nouvelle impulsion à nos produits”, a a signalé Tear. Et d’ajouter : « il y a beaucoup d’utilisateurs qui attendent depuis longtemps le retour du clavier physique de BlackBerry. Avec le Q10, nous tenterons de reconquérir les clients antérieurs, qui sont désormais sur d’autres plate-formes”. Ceci en réponse aux applications pro de gestion de flote qui pullulent sur les Stores de Google et iOS.

Rappelons que le BlackBerry Q10 est doté d’un écran Super AMOLED de 3,1 pouces. Il affiche 720 x 720 pixels et embarque un processeur double-coeur Snapdragon S4 cadencé à 1,5 GHz, un capteur photo de 8 mégapixels et 2 Go de mémoire vive. À noter également qu’il inclut le portage des applications Android, que nous avions pu observer plus précisément lors de notre test du Z10. Ajoutons que si BlackBerry cherche à renouer avec ses premières amours, le Canadien cherche à se faire une place dans le monde du tout-tactile. On évoque déjà le lancement d’un certain BlackBerry A10, probable évolution du Z10 lancé en début d’année.