Il se murmure que nos téléphones, smartphones ou pas d’ailleurs, seraient des nids à microbes parmi les plus « pleuplés » des objets de notre quotidien. Corning, dont on connaît le verre anti-rayures Gorilla, travaille sur un projet ambitieux : un verre anti-bactérien dédié à nos terminaux mobiles.

Corning


On vous évitera les études mentionnant la présence de bactéries peu recommandables sur nos smartphones (une bactérie E.Coli présente sur un terminal sur six, un peu comme sur une lunette de toilettes…). Reste que l’on pense rarement à dégainer la lingette désinfectante sur notre téléphone, et qu’il ne s’agit là que d’une solution temporaire, à renouveler régulièrement.

C’est là qu’intervient Corning : le maître ès verres anti-rayures Gorilla a mentionné dans une conférence organisée par la Technology Summit du MIT, aux Etats-Unis, ses projets pour les mois, voire années à venir. Le fabricant travaille actuellement sur un verre non pas anti-bactérien à proprement parler, puisqu’il ne pourra détruire les germes, mais capable de limiter la prolifération des bactéries, et ce pour en laisser jusqu’à 1 000 000 de fois moins sur les écrans.

Ce verre prometteur, encore en cours de développement, répond à l’un des objectifs de Corning pour les deux à trois années qui viennent. Le fabricant planche également sur une technologie de verre anti-reflets dont on espère qu’elle sera elle aussi prochainement disponible : voyez la photo ci-dessous, où ce qui semble être un trou dans la plaque de verre n’est qu’une portion de la plaque traitée anti-reflets.

Corning