Google Ventures, fonds d’investissement de Google, a réalisé son plus gros investissement unique dans la société Uber, spécialisée dans la réservation à la demande de chauffeurs privés.

UberStockholm-039

Et c’est le jackpot ! Uber, société internationale (16 pays, dont la France avec Paris et Lyon) spécialisée dans la réservation de chauffeurs privés via des applications sur smartphones et tablettes, a un nouvel investisseur, au grand dam des sociétés de taxis traditionnels parisiens. Il s’agit ni plus ni moins que de Google Venture, le fonds d’investissement du groupe Google, qui a pour habitude d’investir quelques 300 millions de dollars par an dans des startups du domaine de la technologie. Jusque là tout va bien, si ce n’est que l’entrée au capital d’Uber via Google Ventures, représente pas moins de 86 % de la somme totale des investissements annuels du fonds d’investissement, soit 257,79 millions de dollars (environ 194 millions d’euros). Il s’agit en effet du plus gros investissement unique que Google Ventures ait fait depuis sa création en 2009. Cela représenterait-il un investissement ponctuel ou relèverait-il d’un changement de stratégie de Google Venture ? Les analystes se penchent actuellement sur la question, selon Les Echos.

Quoi qu’il en soit, il faut retenir deux choses de cet investissement. Primo, que Google mise beaucoup sur cette entreprise, qu’il considère à coup sûr destinée à un avenir prometteur, surtout lorsque celle-ci n’est pas encore cotée en Bourse. Après l’investissement, elle a été valorisée à 3,5 milliards de dollars, tandis qu’elle ne valait “que” 330 millions début 2012. Et secundo, en investissant dans Uber, Google ne souhaite pas forcément inclure la réservation de taxis aux innombrables services qu’il propose déjà. Il s’agit uniquement d’un placement financier qui a pour but de faire gagner davantage d’argent à la firme de Mountain View. Rappelons par là que Google Ventures fait également partie du capital de l’agrégateur de radios en ligne TuneIn, l’application MessageMe, la boutique en ligne RetailMeNot et bien d’autres encore.