Le mois de mai 2013 a vu Google ouvrir un laboratoire de recherche en informatique quantique. Loin d’avoir été laissé à l’abandon, le voici qui refait surface et qui se dévoile au travers d’une vidéo destinée à ouvrir le Science Films Festival de New York.

Informatique quantique

Issu du rachat d’un ordinateur quantique canadien D-Wave et d’une association avec la NASA, dotée d’une plus grande expertise technique à ce sujet, le laboratoire d’informatique quantique de Google perdure et fait sa promotion. Son but : permettre à Mountain View d’aboutir à des puce quantiques capable de procéder à des calculs mettant en jeu plusieurs entités apparemment non reliées entre elles. Jason Silva, épistémologiste, indique dans le mini-documentaire produit par Google que « l’informatique quantique est peut-être un de ces instruments qui nous permettra de voir les effets quantiques à l’échelle humaine« . Dès à présent, Mountain View a mis à profit certains de ses résultats pour améliorer la technologie de reconnaissance des clins d’œil chez les Google Glass, afin qu’elles soient capables de faire la différence entre un œil volontairement fermé et un simple réflexe physique.

Malgré la présentation de certains de ses travaux dans une vidéo appelée à être mise en ligne sur YouTube d’ici demain et la visibilité apportée au laboratoire situé dans le Ames Research Center de Mountain View, la situation n’est pas au beau fixe pour Google, dont le laboratoire montrerait actuellement portes closes suite au Shutdown du gouvernement fédéral américain.