Nokia vient donc de dévoiler les Nokia X, X+ et XL, trois smartphones sous Android. Mais ce n’est pas l’Android que vous connaissez, c’est de l’Android basé sur l’AOSP de Google, avec les services Nokia (comme Here Maps) et une interface en tuiles très proche de Windows Phone.

Capture d’écran 2014-02-24 à 08.49.35

 

Nous les attendions… les voici. Ces trois smartphones Nokia tournent bel et bien sous Android. Les Nokia X et X+ sont des smartphones 4 pouces, tandis que le Nokia XL est équipé d’une dalle de 5 pouces. Sur les X et X+, on retrouve l’option doubleSIM ainsi qu’un slot MicroSD, ainsi qu’un processeur double-coeur. Sur le XL, on retrouve une caméra frontale de 2 mégapixels. Les caractéristiques ne sont pas folles, mais les prix le sont : Nokia X à 89 euros, Nokia X+ à 99 euros et Nokia XL à 109 euros. Les Nokia X, X+ et XL seront disponibles sous peu, selon Stephen Elop (PDG de Nokia).

Capture d’écran 2014-02-24 à 08.59.39

Avec l’OS Nokia X, Nokia a mis de côté les services Google, au profit des services Microsoft. Vous vous retrouvez donc avec une expérience visuelle très similaire à Windows Phone, les fameuses tuiles. Néanmoins, Nokia a complété l’expérience avec Nokia Store (l’équivalent du Google Play) dans lequel on retrouve l’essentiel des applications Android.

Capture d’écran 2014-02-24 à 08.50.34

 

Cela ressemble donc à du Windows Phone… sous Android. En utilisant AOSP, Microsoft et Nokia étaient libres de développer un fork d’Android. Cette « base AOSP » est open-source, elle sert à réaliser des distributions d’Android. Que cela soit les ROM de CyanogenMod, ou encore les « vrais » forks comme nous pouvons les trouver sur les Amazon Kindle ou les distributions chinoises (telle que Alyun OS). Bref, Android est effectivement un système d’exploitation libre et open-source, publié sous licence Apache. AOSP est une solution clé en main.