Dans le sillage des autres fabricants de smartphones, LG rend ses résultats pour le début de l’année 2014. Les affaires ont correctement marché pour le Sud-Coréen qui dit s’attendre à une progression de ses ventes en cours d’année… grâce au LG G3, nécessairement très attendu quand les flagships de Samsung, Sony et HTC sont déjà officiels.

LG

La branche télécommunication de LG (qui fabrique aussi des lampes connectées, des machines à laver ou encore des télévisions courbées) a expédié 12,3 millions de smartphones au cours du premier trimestre 2014. Le Sud-Coréen annonce une hausse de 19 % de ses envois par rapport à la même période l’an dernier. Parmi les smartphones qui ont bien marché figurent les terminaux LTE : « Les expédition de LG de 5 millions de smartphones LTE ont été les plus conséquentes en un seul trimestre« , se réjouit LG. Le bénéfice est lui aussi en hausse. LG a accumulé au début de l’année 3,41 trillions de won (soit 3,19 milliards de dollars), soit + 6 % par rapport au début de l’année 2013. Une hausse que LG impute au lancement du G Pro 2. La branche téléphonie du Sud-Coréen a intérêt à réussir : en effet, il figure dans le top 5 des meilleurs vendeurs de smartphones, en concurrence directe avec Huawei et Lenovo pour la troisième marche du « podium » après Apple et Samsung.

 

Vers de meilleures recettes avec le LG G3 et les smartphones L Series III ?

Pour réussir, LG va avoir besoin de nouveaux smartphones. Nous avons déjà fait leur connaissance. On peut parler par exemple des smartphones bons marchés des L Series III, rencontrés lors MWC. Il s’agit d’une combinaison de trois terminaux sous Android 4.4 KitKat (L40, L70 et L90). Potentiellement, le L80 pourrait aussi entrer dans la course. Mais il y a également le LG G3. LG s’attend, dans son communiqué de presse, à une hausse de son chiffres d’affaire avec l’arrivée au deuxième trimestre (soit fin juin au plus tard) de son nouveau flagpship.

Comme pour le G2, c’est donc par le biais d’une communication financière que le Coréen confirme le nom et la date maximale de lancement de son smartphone, conformément aux rumeurs qui l’entourent, alors que l’on sait encore très peu de choses sur ce dernier. On peut toutefois s’attendre à un format légèrement revu à la hausse (5,2 pouces pour le G2) soit en Full HD, soit en QHD, avec la dernière génération de processeurs Qualcomm (Snapdragon 801), 3 Go de RAM et un capteur photo stabilisé peut-être poussé à un peu plus que les 13 mégapixels du G2. Son format devrait rester similaire au terminal que nous connaissons actuellement, avec notamment un bouton de déverrouillage et des commandes du volume situés à l’arrière de l’appareil.