Une roadmap de MediaTek a été mise en ligne sur le célèbre réseau chinois Weibo. On y découvre le MT6795, successeur du MT6595 dans le segment hautes performances de la marque. Ce sera un octo-cœurs 64 bits qui pourra être cadencé jusqu’à 2,2 GHz avec le support de la 4K H.265 ainsi que des écrans QHD (2560 x 1440 pixels). La puce est prévue pour arriver dans nos smartphones à la fin de l’année si tout se passe bien.

Mediatek MT6795

Le MT6795 est censé remplacer le MT6595 qui a été récemment annoncé par MediaTek et qui prend actuellement la place du haut de gamme dans le catalogue du concepteur de puces. Pour rappel, le SoC MT6595 est doté de huit cœurs 32 bits : quatre Cortex-A7 et quatre Cortex-A17 avec le support des technologies big.LITTLE et HMP pour fonctionner ensemble ou indépendamment selon la charge. Son successeur vient d’être aperçu sur une roadmap leakée par le réseau social chinois Weibo. On peut alors voir le nom de MT6795 apparaître après le MT6595 avec quelques informations.

MT6795 : octo-core, 4G et 64 bits

On apprend alors que le MT6795 possèdera 8 cœurs 64 bits qui peuvent être cadencés jusqu’à 2,2 GHz. La roadmap n’indique pas le type de cœurs ni leur fonctionnement mais on devrait sûrement se retrouver avec quatre cœurs Cortex-A53 et quatre cœurs Cortex-A57 qui remplacent respectivement les A7 et A15 avec tout de même des performances en hausse pour un même niveau de consommation. Il est aussi possible que MediaTek propose un octo-core A53 même si c’est moins probable. Le document indique également que le SoC sera capable de piloter des capteurs photo de 20 mégapixels mais aussi de filmer des vidéos en 4K avec le codec H.265 qui remplacera le H.264 en permettant de réduire par deux la taille des fichiers vidéo pour une même qualité. Pour la finesse de gravure, il est fort probable que la puce MT6795 soit gravée en 20 nm contre 28 nm actuellement, ce qui devrait permettre de réduire la consommation électrique du SoC.

Une sortie à la fin de l’année

La puce de MediaTek prendra en charge les écrans d’une définition WQXGA de 2660 x 1600 pixels. Au niveau du réseau, le modem ne semble pas avoir évolué avec un support de la 4G mais de catégorie 4 seulement avec des débits théoriques maximaux de 150 Mbps. Pas de catégorie 6 et donc pas de prise en charge des réseaux 4G+ qu’on commence à voir naître un peu partout dans le monde et notamment en France avec Orange, Bouygues et bientôt SFR. La puce serait disponible à la fin de l’année 2014 ou début 2015.