A l’annonce de la sortie de l’iphone 4, Apple nous avait présenté un nouveau dispositif présent dans son appareil, « le Gyromètre  », beaucoup d’entre nous avaient du mal à comprendre à quoi pourrait exactement servir ce nouveau matériel qui apparaissait alors comme une fonction un peu gadget même après la démonstration faite par ce dernier, il a fallu attendre quelques jours pour que l’utilisation de cet outil ne soit illustrée dans plusieurs jeux :

[ytpub:Qs1_oLT70BY&hl=fr_FR&fs=1]

Une démonstration assez impressionnante de part la précision des mouvements qu’apporte ce gyroscope afin d’améliorer significativement le gameplay dans un jeu de tir à la première personne.

[ytpub:6nKSKA-gsco&hl=fr_FR&fs=1]

Nous vous rappelons que les gyroscopes sont des systèmes électromécaniques qui permettent de calculer la position angulaire selon 3 axes (X,Y,Z), cependant  les derniers modèles permettent par un traitement de calculer 6 axes et ainsi déterminer vos mouvements de manière ultra précise.

(NB : Ne pas confondre avec le gyromètre qui lui calcul la vitesse angulaire.)

Il y a donc un réel intérêt à démocratiser l’utilisation de ce dispositif dans nos futurs smartphones qui sont de plus en plus puissants et permettent de supporter des jeux 3D de bonne facture.

Quand on sait que le marché du jeux vidéo mobile connait une croissance fulgurante depuis quelques années, on peut donc déjà s’attendre à ce que ce type de matériel devienne un standard.

Tout cela augure également des applications très innovantes, notamment des applications de réalité augmentée qui pourraient offrir de nouvelles possibilités.

De plus, il n’y a pas que le téléphone de la pomme qui puisse intégrer un gyroscope, en effet, la société InvenSense pionnier et leader mondiale du marché des solutions intelligentes de traitement du mouvement pour l’électronique grand public a implanté une de leur puce MPU-3000 dans le Nexus One,

[ytpub:aOo45EGUcEg&hl=fr_FR&fs=1]

Mais ce n’est ce n’est pas tout, grâce à leur technologie « MotionProcessing » toutes les données des capteurs du smartphone tel que, l’accéléromètre, la boussole numérique , le GPS ou encore l’appareil photo sont combinées afin d’obtenir des performances optimales.

Il ne reste plus qu’à attendre l’adoption massive de cette technologie dans nos mobiles, le Samsung galaxy S pro (Epic 4G) pourrait d’ailleurs être le premier Androphone intégrant un gyroscope.