Nous avons reçu à la rédaction un objet que j’attendais depuis longtemps. Il s’agit du Thalmic Myo, un projet qui était en précommande en 2013 et qui nous a été livré il y a quelques jours (tout vient à point à qui sait attendre). Étant passionnés d’interactions, de réalité augmentée, d’objets connectés et surtout d’objets venus du futur, nous nous devions de tester cette interface d’un nouveau genre.

DSC06269

Myo, est un bracelet qui se met autour du bras. Il comprend un accéléromètre, un gyroscope, il calcule son orientation et contient des petites électrodes qui sont au contact de votre peau et qui vont capter les mouvements de vos muscles.

Thalmic Myo

Les électrodes captent l’intensité électrique

Côté design, dans un monde où nous aurions tous un bracelet dans ce genre, il serait “portable”. Il arbore un look plutôt futuriste, donc. Le bracelet doit serrer un peu pour que les capteurs soient bien en contact avec le bras. Il n’est pas désagréable à porter, mais au bout de quelque temps, l’enserrement et son poids deviennent inconfortables. C’est un problème, surtout si l’on doit le porter à longueur de journée.

La promesse

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

La promesse est celle d’un nouveau moyen d’interface Homme-machine. Tout simplement. Une interface qui comprendrait naturellement les gestes que vous faites, et une interface qui surtout se porterait au lieu de “s’attraper”.

Plus besoin donc,  de :

  • sortir son smartphone,
  • le déverrouiller,
  • lancer l’application,
  • Faire une action.

Des gestes assez naturels, comme un simple lever de petit doigt permettent donc de dire à son thermostat “j’ai froid” ou au film sur Netflix de s’arrêter ou à la musique sur Spotify de monter le volume d’un cran.

Ce bracelet se connecte donc à votre smartphone ou votre ordinateur (un dongle Bluetooth est fourni) et, via des connecteurs, permet de contrôler une multitude de choses. Une application “tasker” pour Android permet même de programmer ses propres tâches pour chaque action.

Est-ce que cela marche ?

J’ai essayé de faire une petite vidéo en mettant côte à côte mes actions et leur détection par le bracelet.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Les muscles en question

Les muscles en question

Nous disposons encore de peu de mouvements : le pinch (pincement de doigt), les mouvements droite-gauche, le poing fermé et enfin la main ouverte. Certain fonctionnent moins bien que d’autres, à l’image du mouvement de main ouverte, souvent l’un des moins bien reconnus. Les mouvements doivent être plus francs que dans la vidéo promotionnelle.

Je dirais donc que la fonction principale, qui est de détecter la tension des muscles sous-jacents est plutôt maitrisée ; celle-ci fonctionne avec un bon taux de réussite. Le logiciel desktop permet de créer un profil de calibration, qui fait augmenter sensiblement l’efficacité du système à un bon 80 %.

DSC06271

Les électrodes

 

Les usages

Les connecteurs disponibles

Une des promesses est de “remplacer” le smartphone, ou plutôt de le compléter. Le smartphone sert à la configuration mais les actions les plus courantes sur une taâche (arrêter, relancer, revenir en arrière) sont désormais à portée de bras.

Pour cet usage, beaucoup de connecteurs existent et sont fournis sur un Myo Market. Contrôler sa musique, les mains sales, dans la cuisine, est donc aujourd’hui possible. Sans rien avoir à sortir ni devoir se déplacer, c’est même plutôt grisant.

Cependant, ces quelques secondes gagnées valent-elles vraiment la peine de poser un bracelet sur son bras en permanence ? Est-ce que l’on peut vraiment porter un bracelet comme celui-ci en permanence, sans fatigue et sans gène ? Je ne pense pas.

D’autant que plus les activités sont diversifiées, plus le risque de fausses détections augmente. Si je porte le bracelet en tapant sur le clavier, une frappe énergique déclenche régulièrement le mouvement permettant de déverrouiller le bracelet et l’entrée de commande.

Le jeu, la réalité augmentée

Un usage excellent serait la combinaison du Myo avec des jeux type kinect ou en réalité augmentée avec l’Oculus Rift. Ce bracelet y apporterait une précision et une interface naturelle.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Bien que Minecraft et Word of Tank soient disponible en connecteur, le Myo n’ajoute pas vraiment à l’aspect immersif. En fait, les usages les plus probants sont ceux qui utilisent aussi les mouvements de l’appareil capturés avec le gyroscope : serrer le poing et tourner plus ou moins le poignet pour régler la température, par exemple.

minority-report-105297

Dans le futur, imaginons un instant que la capture des intensités musculaires fonctionne parfaitement. La position des doigts par rapport à la main est connue, la position du bras aussi : l’ordinateur et les interactions telles que montrées dans Minority Report sont complètement possibles.

Le Thalmic Myo est actuellement disponible au prix de 199 dollars, à réserver à un public de développeurs et de « bidouilleurs ».