Première article d’une petite série dédiée au CEATEC l’équivalent du CES (US) ou de l’IFA (Berlin) mais a Tokyo. Cette année, c’était la 3D, partout, sur tout les stands. Nous vous parlerons de la maquette de téléphone 3D par Sharp mais avant un peu plus d’information pour les curieux sur l’autre smartphone de Sharp: l’IS03

L’IS03 (déjà évoqué ici) va donc être le premier (d’une longue lignée probablement) smartphone japonais sous Android à répondre à la définition du haut de gamme japonais. Il est donc prévu chez Au, deuxième opérateur mobile. Ceci n’est pas une prise en main complète, mais plutôt un ressenti.

Première particularité : ses fonctions particulière au marché japonais

Les téléphones japonais sont connus pour avoir beaucoup de fonctionnalités. Elles en font un téléphone haut de gamme.

  • « Oneseg » (TV numérique mobile)
  • Fonctionnalité de carte sans contact (carte et lecteur) permetant le micro-paiment dans certain magasins de gares,
  • Infrarouge (toujours très utilisé pour l’échange de coordonnées – juste en dessous de l’appareil photo)
  • Mail mobile et emoj (Jeu de smiley étendu ?(?_? )( ?_?)/ )
  • Appareil photo 9Mpx

Deuxième particularité : son interface.

Ou plutôt la personnalisation d’Android pour AU/Kddi par Sharp. Elle ressemble a s’y méprendre au IS01 (normal en fait), et présente quelques concepts differents de l’interface d’Android. Je ne parle pas seulement du « launcher », mais plus généralement du système. Bien qu’en version Android 2.1, on ne reconnait ni barre de notification, ni liste d’application, ni même le menu « Paramètres » complètement réarrangé. Le travail esthétique et fonctionnel sur l’intégralité du système est unique à mon sens.

J’en viens à croire que les japonais se satisfassent d’une interface surchargée. Le nombre de fonctionnalités double, mais on regrettera l’aspect dépouillé d’un TouchWiz de Samsung par exemple. Il y a des boutons et des flèches, des tirroirs etc… partout. Par exemple sur la liste des applications rangée par page et triable.

Troisième particularité, ses deux écrans tactiles.

He oui ! Rien de plus frustrant de ne pas avoir la date, l’heure et les notifications (charge batterie etc.) quand son téléphone est en veille, non ? Le résultat est donc un petit écran à cristaux liquide très basse résolution qui affiche les classiques boutons android quand l’écran LCD est allumé, puis l’heure et les notifications le téléphone éteint. J’y voit ici l’influence du règne des téléphone clam-shell sur les dernière années.

Quatrième particularité, venant de Sharp …

Vous n’en verrez jamais la couleur en dehors de l’archipel nippon – de même que le MID IS01 du même constructeur pourtant particulièrement intéressant. En revanche, au japon, ce téléphone a le droit à beaucoup de spot TV et les pubs dans le métro commencent à apparaître et il s’annonce donc comme un futur succès.

Je vous laisse regarder les photos prises hier.