Saab, constructeur automobile suédois, a présenté au Salon de Genève sa nouvelle plateforme iQon basée sur la plateforme Android. Le marché de l’automobile appelle ceci l’infodivertissement, en réalité il s’agit d’une interface personnalisées qui intègre un market d’applications dédiées à l’automobile.

Afin de séduire les développeurs rapidement, Saab a mis en place un kit de développement (SDK) qui donne accès à 500 signaux émis par différents capteurs embarqués : la vitesse du véhicule, sa position et sa direction, l’activité du conducteur, l’angle de lacet, l’angle de braquage de la direction, le régime et le couple moteur, la température intérieure et extérieure, la pression atmosphérique ou encore la position du soleil.

« Notre stratégie d’ouverture à l’innovation, basée sur le système d’exploitation Android, permettra de profiter à bord d’un programme d’infodivertissement parfaitement actualisé, » poursuit J. Formgren. « Grâce à IQon, les services associés pourront évoluer constamment pendant toute la durée de vie de la voiture, contrairement aux systèmes embarqués actuels établis une fois pour toutes, parfois des années avant la commercialisation de la voiture. »

Les thématiques liées à cette plateforme sont nombreuses : infodivertissement, télématique, surveillance ou bien encore le diagnostic des systèmes.

La plateforme iQon fournit aussi un système de communication bidirectionnelle à distance : elle permettra par exemple de contacter les concessionnaires de la marque pour télécharger par télémétrie certaines données relatives au véhicule, effectuer des diagnostics, prendre rendez-vous pour une révision et même installer certaines options.

La PhoeniX Concept est un coupé 2+2 avec portes papillons, une des premières voitures équipées du système iQon

iQon est en beta-test, deja installé dans une flotte-test. On a hâte de tester tout cela.