Il y a tout juste un mois, nous avions appris l’existence d’une variante au Samsung Galaxy S II.

Cette alternative se nomme également Samsung Galaxy S II (GT-I9103), qui ne proposera pas l’architecture double-cœur Orion Exynos de Samsung, mais la double-coeur de NVidia, le Tegra 2. Jusqu’à là, aucun souci. Samsung souhaite se diversifier vers la plateforme de NVidia.

Là où ça commence réellement à changer, c’est sur la donne puisque cette variante de Samsung basée sur l’architecture double-cœur Tegra 2 ne pourrait tout simplement pas se doter d’un Super Amoled Plus, puisque le Galaxy S II (GT-I9103) intégrerait un écran Super Clear LCD.

Alors pourquoi ? Mystère et boule de gomme.

C’est d’autant plus bizarre, parce que Samsung avait lui-même annoncé être en mesure de pouvoir fournir la totalité des terminaux mobiles de sa gamme, ainsi que d’autres fabricants de terminaux mobiles. Ce n’est pas une mauvaise chose, mais les utilisateurs souhaitant acquérir un Galaxy S II doté d’un écran Super Amoled Plus sous Tegra 2 ne pourront tout simplement pas en bénéficier.

Bien que nous ne disposons pas encore de comparaison, le Super Clear LCD traiterait mieux les blancs que le Super Amoled Plus, permettant ainsi d’en réduire la consommation sur les contrastes plus clairs. Quant au Super Amoled plus, son avantage serait la netteté de l’image améliorée 50% supérieure en différence au Super Amoled. De plus, l’écran offrirait également une meilleure vision en plein soleil, ainsi qu’une meilleure gestion de l’énergie sur les contrastes foncés.

Cette comparaison est assez attendue, car il serait très intéressant de découvrir le mariage fait entre l’écran Super Amoled Plus et l’architecture double-coeur Orion Exynos (made in Samsung), contre sa variante intégrant un écran Super Clear LCD et l’architecture double-coeur NVidia Tegra 2.

Ce type de configuration pourrait permettre d’avoir un smartphone un peu moins cher.

Via Samsung Hub & HDBlog | Source Mobile Review.