C’est un peu la vache à lait pour Microsoft, en effet, ce n’est pas Microsoft Phone 7 mais Android qui rapporte énormément de cashflow à la firme de Redmond. Pourquoi et comment en est-on arrivé là ?


Android est devenu rapidement très populaire, la disparition de Windows Mobile et la fuite des nombreux partenaires de Microsoft a donc poussé Microsoft à attaquer en justice tous ses anciens partenaires pour leur faire payer des frais de licences pour certaines technologies ou même certaines fonctionnalités.

Microsoft reçoit donc, aujourd’hui, de l’argent de la part de quatre constructeurs pour chaque androphone vendu. C’est ainsi que HTC reverse 5 dollars pour chaque appareil vendu sous Android à Microsoft, une vraie vache à lait.

Avec l’actuelle affaire entre Samsung et Microsoft, on estime à 913 millions de dollars par an de revenu potentiel pour les frais de licences. Pour information, la division Xbox de Microsoft possède un chiffre d’affaire de 8,1 milliards de dollars et 679 millions de dollars en bénéfices d’exploitation. Google a déclaré que ses activités mobiles, y compris la recherche, la publicité et les services, seraient estimées à 1 milliard de dollars.

On se rend donc compte que c’est une aubaine pour Microsoft qui, après s’être attaqué aux petites entreprises (Onkyo, Wistron, etc.), se préparent pour aller taquiner des plus grosses : Dell, Sony, Sony Ericsson, Asus, Acer, LG et Toshiba.Des pratiques très courantes dans le marché de l’informatique, néanmoins comme dans les premiers jours de l’industrie aéronautique et de radio, ces procès pourraient étouffer l’innovation quelques temps.

L’absence remarquée est Google, entre Google et Microsoft c’est une vraie guerre froide qui a lieu… « Vous avez le pouvoir de me faire sortir du marché, et j’ai le pouvoir de vous faire sortir du marché, alors pourquoi devrions-nous exercer ce pouvoir ? ».

Bref, il faut s’attendre à voir un Microsoft beaucoup plus agressif à propos de la question sur la propriété intellectuelle. On attend que Google réagisse…