La HP TouchPad n’en finit plus de faire l’actualité. Voici les dernières informations en date.

La HP TouchPad est sans aucun contexte le sujet brûlant du moment. Ayant d’abord été proposée au Canada, puis aux Etats-Unis et enfin en Europe, les derniers stocks s’écoulent à une rapidité déconcertante. Les sites proposant la tablette ne parviennent pas toujours à assurer les commandes prises, tant la demande est forte.

Grâce à un prix de 99€/$ pour la version 16 Go, la tablette vole la vedette à toutes ses concurrentes. Ce qui n’était qu’un abandon d’un projet risque de nuire à la concurrence. En effet, une fois le produit acheté à un prix si élevé, le processus d’achat d’un autre produit risque d’être plus éloigné, mais surtout la facteur prix risque d’être déterminant.

Certains acheteurs américains ont eu la chance de découvrir un dualboot webOS / Android. C’est notamment le cas de jiwanish, qui a pu observer Android 2.2.1 avec un logo Qualcomm. Selon toute vraisemblance, des développeurs du Qualcomm Innovation Center ont porté une image sur certaines tablettes. Elles ont ensuite été reconditionnées et mises à la vente dans cet écoulement des stocks.

On peut trouver plus d’informations sur RootzWiki, mais il ne s’agit en aucun cas d’une ROM et donc impossible à installer pour l’instant. Dès qu’une image flashable sera disponible, elle sera affichée sur ce forum.

  • TouchDroid : un projet qui prend un mauvais départ

HP avait à peine annoncé l’abandon de sa tablette sous webOS, qu’un projet était né pour porter Android dessus : TouchDroid. L’objectif était donc d’assurer une seconde vie au produit. Pour cela, des dons ont été récupérés, mais leurs utilisations ont été plus que douteuses.

En effet, un des membres du groupe a utilisé l’argent pour acheter des TouchPads. Mais plutôt que de les utiliser pour le projet, il les a simplement revendues, pour faire du profit. En parallèle, le compte Twitter a été supprimé, sans l’accord de l’équipe fondatrice, lorsque des questions sur une mauvaise gestion des donations sont apparues. Des fichiers utilisés pour le développement ont également été surprimés.

Malgré ce mauvais départ, le leader du projet, Thomas Sohmers, a indiqué que TouchDroid continuait, mais uniquement avec l’équipe initiale.

A noter que dans l’ordre chronologique des versions d’Android qui doivent être portées dessus :

  1. Gingerbread ou Froyo
  2. Cyanogen Mod (Gingerbread)
  3. Honeycomb ou Ice Cream Sandwich
  • HP offre des applications

Jusqu’au 31 août, les possesseurs d’un terminal sous WebOS peuvent télécharger gratuitement six applications auparavant payantes. A l’heure actuelle, seuls les Etats-Unis peuvent bénéficier de l’offre, mais des codes arriveront bientôt pour d’autres pays.

– Glimpse
– Kung Fu Oanda 2 Storybook
– Big Boss
– Sparkle HD
– Camera for TouchPad
– Audubon Birds

Vous pouvez trouver plus d’informations sur cet article.

  • Pourquoi cet abandon ?

De nombreuses personnes se sont demandées pourquoi HP avait abandonné ce projet si rapidement. La transaction a coûté près d’1,2 milliard de dollars et avait été effectuée en avril 2010. Il aura fallu attendre de longs mois avant que des produits HP sous WebOS sortent, pour finalement terminer sur un échec. Ce rachat avait eu lieu avec l’ancien PDG de la marque, mais la décision de l’arrêt de la production a été établie sous l’ère de son successeur, le PDG actuel.

Des rumeurs sur un revirement stratégique de la part de la marque viennent d’apparaître. L’activité PC subit aujourd’hui une baisse de la demande du grand public. Or, elle représente tout de même 32% de son chiffre d’affaires en 2010. La vente de cette division sera même à l’étude. Les nouvelles pistes engagées par la firme seraient de se rediriger vers les entreprises et les logiciels. Dans ce secteur, la marge est beaucoup plus élevée et confirmerait pour l’entreprise son image plus positionnée vers le management de l’information.

Ce n’est pas la première fois qu’une entreprise fait un tel virage, puisque IBM en a fait autant et le résultat est sans appel. A l’heure actuelle, cela ne reste que des rumeurs, mais la division logicielle est encore trop peu importante pour faire vivre la société, car elle ne représente que 2% du chiffre d’affaires en 2010.

  • webOS racheté par Qualcomm ?

Qualcomm est un partenaire de référence pour HP : la TouchPad, le Palm Pre… Les rumeurs indiquent qu’il se pourrait que le géant américain veuille racheter cette division et permettre à ce système d’exploitation de vivre dans un milieu moins hostile. Mais le problème est que le fabricant est intimement lié à Android et Windows Phone 7 et s’est engagé à s’investir dans le support.

Selon Jack Gold, analyste IT pour le cabinet J. Gold Associates une telle acquisition aurait du sens sur certains marchés émergents. En effet, l’Apple iPad domine largement au niveau mondial, mais des régions restent encore peu attirées par ces produits. Qualcomm pourrait donc y voir un intérêt, même s’il n’y a à l’heure actuelle aucune annonce dans ce sens.

Malgré l’échec des produits de HP sous webOS, l’entreprise indique toujours assurer du support pour cette plateforme et ne souhaite pas l’abandonner complètement. Mais les récents agissements montrent qu’un rachat serait la meilleure stratégie à adopter.