Malgré les faibles ventes de la Motorola Xoom, une deuxième version est déjà en chemin. En voici deux photos.

La Motorola Xoom a été la première tablette sous Android 3.0 (Honeycomb). Selon les dires de Google, c’est uniquement à partir de cette version du système, que l’on peut parler d’un OS optimisé pour ce type de format. La Xoom a été utilisée pendant le développement de la 3.0, lui conférant un certain avantage, comparativement à la concurrence. De plus, elle a été la première à être lancée sur le marché et à être utilisée pendant les présentations du géant de Mountain View. Elle avait donc clairement les atouts nécessaires pour séduire le public.

Mais Motorola n’a pas su profiter de son avantage concurrentiel, car les prix pratiqués étaient démesurés : près de $799 en version nue 3G/4G. De nombreuses personnes comptaient alors sur sa déclinaison WiFi, mais qui n’est arrivée que de nombreux mois après en Europe. Verdict : Acer lui a volé la vedette, autant par rapport à la date de sortie, que pour le prix. Ensuite, différentes marques sont arrivées : Asus, Samsung… qui ont sonné le glas de la Xoom.

La version 3G/4G a été sortie trop rapidement, car dès le lancement il avait été annoncé qu’un retour chez le constructeur était nécessaire pour activer pleinement cette connectivité. Mais nous sommes à la fin septembre et la procédure n’est toujours pas enclenchée. Il y avait également le lecteur de cartes microSD, qui n’a été activé il y a seulement quelques semaines. Pour un produit si cher, l’entreprise américaine n’a aujourd’hui plus aucune excuse et ne fait rien pour améliorer la situation.

La seule idée est désormais de tourner la page et de proposer une Xoom 2. Cette tablette embarquera directement une puce compatible avec les réseaux 4G. Elle avait été mentionnée à demi-mots par le PDG de la firme, Sanjay Jha. Aujourd’hui, elle fait l’objet de deux photos. On y observe principalement une modification de design et l’attribution du nom de code MZ617.

Pour ce qui est de la connectique, cela devrait être similaire avec un HDMI (microHDMI à préciser) et microUSB sur le bas. Un lecteur de cartes SIM est présent, mais il n’y a pas la possibilité d’insérer une carte SD. Motorola semble donc répondre favorablement aux demandes de Google, qui souhaite voir disparaître cette mémoire, jugée trop peu fiable.

Sur l’avant, on distingue une caméra frontale et sur l’arrière la mention HD pourrait signifier la prise de films en 720p (ou 1080p). Il reste maintenant à découvrir le processeur, la RAM… mais aussi voir si l’écran est plus lumineux, un des points faibles de sa grande soeur.

Source : Droid Life