Voici une opération de communication bien rodée, Microsoft a rapidement saisi l’opportunité. Avec plus de 50% de parts de marché, Android attire rapidement les prébendiers : malware, cheval de troie… Google vient tout juste de supprimer 22 applications infectées sur l’Android Market. Ces applications se faisaient passer pour des grands hits comme Angry Birds.

Microsoft a donc sauté sur l’occasion pour proposer des Windows Phone gratuits à toutes les personnes infectées, 14 000 selon l’éditeur Lookout. 3200 utilisateurs Android ont ainsi pris contact avec Microsoft pour raconter leur malheur et récupérer un smartphone gratuit au passage. Une stratégie marketing agressive pour Microsoft, qui est actuellement en mauvaise posture dans de nombreux marchés : smartphone, tablette, etc.

Quelles sont les pistes pour Microsoft ? La sécurité, Android étant de plus en plus ciblés par des pirates. Mais aussi la production fermière… Android, une vraie vache à lait pour Microsoft.

Microsoft rencontre un bug avec Windows Phone, un simple SMS pourrait bloquer une partie du téléphone. Affaire à suivre.

MàJ : Comme souligné dans les commentaires, c’est le compte twitter @benthepcguy qui offrait 5 smartphones WP7 à ceux qui racontait via le tag #droidrage leur désaventure malware avec Android (ou avec Android en général). Ca se passait en début de semaine et ça s’est terminé il y a deux jours.