Android One n’est pas mort. C’est en tout cas ce qu’affirme Mike Hayes, qui indique que Google est toujours en discussion avec des fabricants de smartphones.

logo android one

Mais que devient Android One ? La question se pose depuis la fin de l’année dernière, Google ayant finalement très peu communiqué sur le sujet depuis. Si l’on en croit Mike Hakes, un cadre de Google, le programme n’est pas mort et vient de passer entre les mains de Rick Osterloh, le nouveau responsable de tout ce qui touche au hardware chez Google.

Qu’est ce que cela changera dans les prochaines semaines ? Toujours d’après Mike Hakes, la firme de Mountain View devrait à nouveau communiquer sur Android One dans les prochains temps. Mike Hakes réfute les rumeurs selon lesquelles certains constructeurs de smartphones indiens auraient refusé de construire de nouveaux smartphones Android One et indique que Google est toujours en relation avec des marques comme Micromax, Karbonn et Spice. De nouveaux smartphones Android One sont à attendre pour cette année.

 

Des fabricants libérés de toute contrainte technique

Google semble également avoir assoupli ses exigences en termes de caractéristiques techniques minimum requises pour qu’un smartphone soit éligible au programme Android One. « Désormais, les fabricants sont libres de choisir leurs composants » indique Mike Hakes, qui précise également qu’ils sont seuls décisionnaires concernant la fiche technique et le prix. Une décision attendue depuis la fin de l’année dernière. Google, de son côté, se contente d’apporter la partie logicielle, les services et les mises à jour. On est bien loin des ambitions de 2014, lorsque Google sous-entendait qu’Android One était un moyen de rendre les smartphones plus accessibles aux pays émergents.

En savoir plus : Android One

Désormais, Google se concentre sur les partenariats à passer avec les opérateurs locaux. À l’instar de son partenariat avec l’opérateur indien Idea Cellular, le but est de permettre aux utilisateurs de payer des applications ou des services de Google avec leur facture téléphonique ou leur crédit prépayé. L’objectif est clair : faire en sorte qu’Android One soit le meilleur élément de promotion du Play Store et des différents services payants de Google.