Agacé par les retards des mises à jour des smartphones Android des constructeurs tiers, Google réfléchirait à mettre en ligne un tableau indiquant clairement quels constructeurs sont les plus rapides et les plus lents à mettre leurs appareils à jour.

android 4.4.2 kitkat motorola moto g xt1032 update upgrade mise à jour màj

Il suffit de consulter le tableau de répartition des versions d’Android que Google publie tous les mois pour se rendre compte que, oui, Android souffre d’un grave problème de fragmentation. En mai 2016, par exemple, près d’un quart des smartphones Androit tournaient sur une version de l’OS datant d’au moins trois ans, une version particulièrement sensible aux failles de sécurité.

Et cela, Google, le supporte de moins en moins. La firme de Mountain View a fait de nombreux efforts ces derniers mois sur les mises à jour de son OS. La documentation est plus facilement accessible, les mises à jour de sécurité sont plus nombreuses et les tests de certification des appareils sont moins contraignants. Pour autant, les constructeurs semblent rarement pressés de faire passer leurs anciens appareils à la dernière version d’Android. Il suffit de consulter nos dossiers consacrés aux listes d’appareils mis à jour vers Lollipop ou Marshmallow pour voir la mauvaise volonté des constructeurs à mettre à jour leurs appareils.

 

Un classement des constructeurs les plus rapides à mettre leurs appareils à jour

Pour les inciter à aller plus vite, Google réfléchirait donc à publier un classement des constructeurs les plus rapides à mettre à jour leurs appareils. Ce « mur de la honte », puisqu’il s’agit surtout d’un classement destiné à montrer quels constructeurs ne suivent pas leurs appareils, est encore en phase de discussion au sein de Google. Son but serait naturellement d’inciter les constructeurs à mettre plus rapidement à jour leurs appareils et mettre en place une émulation, une concurrence, de façon à accélérer le déploiement des mises à jour.

Selon le site Bloomberg, qui rapporte l’information, Google aurait déjà mis en place un tel classement, en interne. Et il l’aurait déjà partagé avec eux au début de l’année, de façon à les mettre sous pression. Alors qu’Android N s’apprête à sortir – on s’attend à une annonce et un déploiement sur les Nexus pour la rentrée prochaine – il est probable que Google veuille accélérer le déploiement de son nouvel OS et se décide à rendre ce classement public.