D’après une information de Reuters et du Wall Street Journal, Spotify serait désormais valorisé à 4 milliards de dollars grâce à une dernière levée de fonds. Le service de streaming musical aurait en effet obtenu 250 millions de dollars de la part de Technology Crossover Ventures, une société d’investissement spécialisée de la Silicon Valley.

Logo-Spotify

La société Spotify est désormais valorisée à 4 milliards de dollars. Le service de musique en ligne suédois a réussi à mener une levée de fonds considérable de la part d’une société d’investissement américaine puisqu’il a obtenu 250 millions de dollars au total. Il s’agit donc d’une nouvelle preuve du potentiel de croissance de la start-up, qui, rappelons-le, n’est toujours pas rentable. Sur son exercice fiscal 2012, la société avait ainsi essuyé plus de 59 millions d’euros de perte nette. Mais le bilan n’en était pas pour autant désastreux puisque Spotify enregistrait dans le même temps une forte croissance de son chiffre d’affaires qui atteignait près de 435 millions d’euros.

Un marché concurrentiel

Au vu de cette nouvelle valorisation, plusieurs investisseurs semblent faire confiance à Spotify pour réussir à survivre et prospérer le marché de l’écoute musicale, et ce, malgré la coexistence de nombreux concurrents. Le service suédois lancé aux Etats-Unis depuis deux ans, sera notamment bientôt confronté à l’arrivée d’un nouvel entrant sur ce marché. Il s’agit de Deezer, qui concurrence déjà Spotify en Europe, que l’on devrait en effet voir se lancer aux États-Unis courant 2014.

Il y a quelques semaines, Simon Baldeyrou, directeur général de Deezer France, avait indiqué, lors d’une conférence de presse, que les différences de son service par rapport à Spotify résidaient dans son « ADN » même, en s’appuyant sur un catalogue plus fourni et surtout sur la disponibilité des recommandations d’experts. Cependant, malgré les propos du dirigeant et les dernières nouveautés annoncées grâce auxquelles le service entend devenir « le Dropbox de la musique« , force est de constater que l’offre de Deezer et les prix pratiqués restent assez proches de son concurrent Spotify. A noter cependant que Deezer est derrière le suédois tant au niveau de son nombre d’utilisateurs abonnés (5 millions contre 6 millions pour Spotify) que de son chiffre d’affaires.

Un autre concurrent important outre-Atlantique est Pandora, un service d’écoute musicale caractérisé par une expérience très personnalisée, puisque son offre a pour but de s’adapter aux goûts de l’utilisateur. La société, implantée aux Etats-Unis depuis des années, bénéficie ainsi d’un catalogue d’utilisateurs important. D’autres outils sont également disponibles tels que Rdio et Google Play Music.