Le service Bluestack existe maintenant depuis 2011. L’idée est simple puisque le service permet de faire tourner des jeux et des applications Android sur un PC équipé de Windows. La version OS X – en bêta depuis la fin d’année 2012 – vient enfin de passer en version finale.

Bluestack

 

Bluestack est un émulateur Android qui a la particularité de fonctionner sur des serveurs distants. Cela signifie que les applications et jeux lancés par l’utilisateur sont calculés par un serveur puis le flux vidéo est retransmis en streaming sur le PC via Internet. Un peu à l’image de ce que fait Nvidia avec son service Grid même si, ici, une machine virtuelle est installée sur l’ordinateur hôte. Il vaut alors mieux ne pas avoir de quota sur sa connexion Internet puisqu’après avoir joué à deux jeux pendant 10 minutes, le moniteur d’activité de notre Mac nous indiquait avoir échangé quasiment 1 Go de données avec le serveur distant.

Jusqu’à présent, Bluestack était disponible en version finale pour Windows et en bêta pour OS X. La version Mac vient de sortir de sa phase de bêta avec le support des écrans Retina ainsi que le pinch and zoom du trackpad, très pratique pour zoomer dans les jeux par exemple.

Sur OS X, on peut aussi citer Andy, qui est également un émulateur Android avec un fonctionnement légèrement différent puisque la session Android tourne sur l’ordinateur hôte et non pas à distance. Le logiciel n’est pas disponible en version finale et cela se sent, puisque l’ergonomie et l’expérience utilisateur sont moins bonnes. Enfin, on peut citer ARC, l’extension Chrome permettant aussi de lancer des applications et jeux depuis un ordinateur. C’est peut-être la méthode la plus propre, mais la moins probante puisque de nombreuses applications sont incompatibles à cause des dépendances avec les services Google non supportés.

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid