Une étude vient de dévoiler la carte des applications de messagerie les plus utilisées sur Android par pays. Si WhatsApp se débrouille (très) bien, Facebook Messenger n’est pas en reste.

similar-web-carte-apps-messagerie

SimilarWeb vient de publier ses résultats concernant une étude sur les applications de messagerie à travers le monde. Celles-ci étant généralement les plus utilisées sur smartphones, la firme spécialisée dans l’analyse de données a souhaité savoir laquelle remportait les suffrages sur chaque territoire en se basant sur les données d’Android dans 187 pays.

WhatsApp, une popularité non négligeable

Sans grande surprise, l’une des plus anciennes est aussi la plus fréquemment retrouvée en tête de liste. Ainsi, WhatsApp est l’application la plus utilisée dans 109 pays, notamment en Russie, mais aussi en Amérique du Sud et dans une grande partie de l’Afrique. Facebook Messenger, appartenant à la même société depuis le rachat de WhatsApp par Facebook, n’arrive que sur la seconde marche du podium en n’étant l’application la plus populaire que dans 49 pays.

Arrivent ensuite Viber (15 pays), Line (4 pays), WeChat (3 pays), Telegram (2 pays), puis KakaoTalk, imo, Zalo, BlackBerry Messenger et ChatOn qui arrivent en tête dans un seul pays.

À lire : WhatsApp s'offre une option d'appels vidéo

Facebook Messenger n’est pas en reste

Ces résultats sont néanmoins à relativiser. En effet, si certains en ont déduit que WhatsApp était l’application de messagerie la plus utilisée au monde, il est impossible de le confirmer à la simple lecture de ces chiffres. Bien qu’il s’agisse de l’application préférée dans la majorité des pays, tous n’ont pas la même taille de population. On peut notamment remarquer que Facebook Messenger arrive en tête en Amérique du Nord, en Australie, mais aussi dans certains pays d’Europe, comme la Suède, la Norvège, le Danemark, le Portugal ou encore… la France.

La plus grande limitation de Facebook Messenger est bien sûr son étroite corrélation avec le réseau social. Très populaires dans les pays occidentaux, le réseau social comme la messagerie instantanée sont bien moins présents dans les pays où la concurrence se démarque, comme en Russie, où VKontakte est le réseau social principal, ou encore certains territoires d’Afrique où des solutions locales comme Mxit sont plus populaires encore que le site de Mark Zuckerberg.

À lire sur FrAndroid : WhatsApp dépasse (aussi) le milliard d’utilisateurs actifs