Grâce à une mise à jour du navigateur Chrome, les Progressive Web Apps (les applications sur le web) seront bientôt plus proches d’une application « classique » sous Android sans affecter leur moyen de fonctionnement.

Quelqu’un se souvient des Progressive Web Apps ? Pour résumer rapidement, il s’agit de sites web particulièrement dynamiques qui donnent l’illusion à l’utilisateur d’interagir avec une application. Ces sites web sont maintenant compilés en tant que WebAPK, ce qui permet au système de les reconnaître comme des applications classiques et d’avoir plus de contrôle sur leur fonctionnement.

Ces WebAPK ont plusieurs avantages faces aux APK normales. Il n’y a pas de mises à jour à faire, vu qu’une version hors-ligne est téléchargée chaque fois que l’on se connecte au site, le poids des applications est particulièrement léger et la sécurité du téléphone est moins sujette à des risques qu’avec une application normale. Pour installer une Progressive Web App, il suffit de se rendre sur le site en question qui vous proposera de l’installer sur la page d’accueil de votre téléphone.

Une installation plus classique

L’ancienne procédure d’installation d’une PWA.

Pour l’instant, l’installation d’une PWA est très simple. Il suffit de se rendre sur une page web compatible qui va alors vous proposer de l’installer directement sur votre page d’accueil.

Après la mise à jour de Chrome, la procédure est plus proche de l’installation d’une application. En effet, après avoir accepté d’ajouter la PWA à l’écran d’accueil, un écran similaire à celui qui est utilisé pour les sources inconnues, va vous demander si vous voulez « installer cette application ».

La nouvelle méthode d’installation permet d’avoir plus d’informations sur la Web App

Pour le système, il n’y a donc plus de différence entre une application et son équivalent Web App. Pour cet article, j’ai téléchargé Paper Planes à la fois en Web App et depuis le Play Store pour comparer les performances et la différence de poids. Et la comparaison est sans appel.

L’application officielle pèse 108 Mo, quand l’équivalent Web App 168 Ko. De plus, on ne constate pas vraiment de différences de performances entre les deux. Enfin, pour finir, l’application classique ne fonctionnait plus quelques secondes après le lancement quand la Web App n’a jamais rencontré un tel souci.

Quel intérêt ?

La question qui se pose après avoir essayé la nouvelle méthode d’installation des Progressive Web App est la suivante : qu’est-ce que cela apporte à l’utilisateur ? La réponse n’est pas évidente.

Le première méthode d’installation est simple, claire, et permet de désinstaller le du même coup le raccourci et l’application. Avec la nouvelle méthode, nous avons plus de contrôle et d’informations sur ce type d’applications, mais cela retire toute la simplicité, et donc un des avantages, des PWA.

Si vous êtes intéressés et voulez essayer les Progressive Web Apps, vous pouvez vous rendre sur pwa.rocks qui recense les Progressive Web Apps les plus intéressantes. Et pour essayer la nouvelle méthode d’installation, vous pouvez suivre les instructions en anglais d’Android Police.