Comme on s’y attendait, Google a publié en ce mois de mars la première Developer Preview d’Android P. Voici toutes les nouveautés de cette nouvelle version.

Vidéo rajoutée le 23 mars.

Comme il est désormais de coutume, Google a commencé le déploiement d’une version « Developer Preview » d’Android P, la prochaine mise à jour majeure du système. Les rumeurs évoquaient un lancement mi-mars et c’est donc avec un peu d’avance que cette version est disponible pour les utilisateurs de Pixel.

On avait déjà quelques informations sur les nouveautés à venir dans Android P, mais cette mouture nous réservait encore bien des surprises. Voici donc une liste plus ou moins exhaustive des nouveautés aperçues dans cette mise à jour.

Une interface prévue pour le « notch »

Les smartphones au design bord à bord se multiplient et avec eux se pose la question de l’intégration des différents capteurs nécessaires en façade. Si certains redoublent d’ingéniosité pour les positionner dans les faibles espaces disponibles, d’autres préfèrent opter pour la solution de facilité d’Apple et adoptent le « notch », cette encoche dans l’écran dans laquelle se logent le capteur de luminosité, la ou les caméras et le haut-parleur.

Avec Android P, l’interface est repensée pour ces nouveaux formats d’écran. Les développeurs peuvent donc, à l’aide d’une fonction dédiée, vérifier la présence de cette zone morte et composer avec. Une option dans les paramètres des développeurs du système permet par ailleurs de simuler cette encoche afin de vérifier l’affichage des applications en cours de développement sur un écran ainsi tronqué.

Crédit image : 9to5Google

On note sur le screenshot ci-dessus le déplacement de l’horloge dans la barre de statut, désormais présente dans le coin supérieur gauche. Difficile de dire pour le moment s’il s’agit d’une simple option ou d’une migration fixe et définitive.

Une nouvelle interface pour les notifications

Après les changements d’Android N et O, Android P modifie une nouvelle fois l’aspect des notifications. Tout d’abord, les notifications rapides sont désormais affichées dans des cercles en nuance de gris afin de mieux ressortir. Il est vrai que l’affichage était un peu terne sur Android O et on peut ainsi mieux discerner les paramètres actifs ou non.

Les notifications elles-mêmes changent également avec une interface toujours plus épurée et l’ajout de « smart replies », comme sur l’application Reply récemment mise en ligne en version beta par Google. Les messageries peuvent également afficher correctement des fichiers multimédia dans cette zone.

Parallèlement à cela, les paramètres ont retrouvé une touche de couleur pour un système un peu plus joyeux et plus simple à discerner.

Crédit image : AndroidPolice

Une interface photo plus fluide

Les nouvelles API d’Android P intègrent également une meilleure gestion des modules photo multiples. Les flux des différents capteurs sont désormais fusionnés afin de rendre plus fluide le passage d’une optique à l’autre, notamment lorsqu’elles ont des paramètres réellement différents (focale, ouverture). Le passage d’une optique à l’autre ou d’un mode normal à un mode « bokeh » devrait donc en théorie être plus rapide et plus simple à gérer par les développeurs.

Par ailleurs, les développeurs pourront avoir accès aux deux flux en simultané.

Charge et transfert USB

Lorsqu’un téléphone est connecté en USB à un ordinateur, il laisse à l’utilisateur la possibilité de choisir entre différentes options, dont notamment la recharge et le transfert de fichiers. Avec Android P, ce menu a été revu afin de permettre aux utilisateurs de choisir deux actions en simultané, dont le transfert de fichiers.

Crédit image : AndroidPolice

Volume et son

La gestion du volume a toujours été problématique sur Android avec cette fenêtre qui s’ouvre en plein milieu de l’écran et qui ne change jamais le bon volume. Désormais, les boutons de volume règlent le volume multimédia uniquement et la fenêtre est désormais positionnée sur le côté. Un bouton permet également de choisir la sortie multimédia lorsque plusieurs solutions sont connectées. On peut d’ailleurs connecter jusqu’à 5 appareils en Bluetooth, même s’ils ne pourront pas fonctionner en simultané bien sûr.

Notons par ailleurs que Google a rajouté des options permettant une gestion fine des vibrations du téléphone, pour les actions d’un côté et pour les appels de l’autre. Quatre niveaux sont disponibles : coupé, faible, moyen ou fort.

La localisation en WiFi en intérieur

La géolocalisation en intérieur est toujours un problème, les GPS ayant besoin d’avoir accès à plusieurs satellites pour fonctionner correctement. Android P tire parti du protocole WiFi IEEE 802.11mc afin de mesurer la distance entre les points d’accès WiFi accessibles. Cela permet d’obtenir une position, même à l’intérieur d’un centre commercial par exemple, à 1 ou 2 mètres près.

Notons que pour cela, il est cependant nécessaire de posséder un smartphone compatible et d’avoir donné les autorisations nécessaires à l’application.

Une sécurité accrue

Comme on le savait déjà, la sécurité a été améliorée dans Android P. Ainsi, les applications qui tournent en tâche de fond ne peuvent plus accéder au microphone ou à la caméra. Par ailleurs, les capteurs comme les accéléromètres ou les gyroscopes arrêtent d’envoyer des informations.

Un éditeur de screenshots

Une pression longue sur le bouton d’alimentation affiche désormais trois options : « éteindre », « redémarrer » et « capture d’écran ». Un nouveau logiciel de modification d’images a d’ailleurs été ajouté et est proposé lors d’une capture.

Le support des vidéos en HDR VP9 et des images au format HEIF

Android P supporte désormais le HDR VP9 Profile 2 et le HEIF (High Efficiency Image File Format). Le premier permettra aux appareils compatibles d’afficher plus facilement du contenu HDR, notamment sur YouTube ou Play Films par exemple, tandis que le second offre une compression plus efficace des images. En théorie, on parle d’images contenant deux fois plus de données qu’un simple JPEG pour une taille de fichier similaire.

Un système mieux optimisé

Android P contient un grand nombre d’améliorations et d’optimisations. Entre autres, des changements dans ART (Android RunTime) promettent un lancement plus rapide des applications et une consommation moindre de la mémoire vive, tandis que des affinements des modes Doze et App Standby devraient augmenter l’autonomie de nos terminaux.

Le mode d’économie d’énergie a également été revu et peut maintenant être activé automatique lorsque l’autonomie atteint un certain pourcentage de batterie, maintenant fixé par l’utilisateur entre 5 et 70 %. Par ailleurs, la barre de statut ne vire plus au orange fluo lorsque ce mode est activé (ouf !).

Notons également que le pourcentage de batterie restant s’affiche désormais sur l’écran de veille du téléphone.

Uniformisation des capteurs d’empreintes

Les applications qui demandent à l’utilisateur de poser son doigt sur le capteur d’empreintes pour une raison ou une autre sont nombreuses, mais toutes les font à leur manière. Afin d’uniformiser cela, Android P ajoute une API proposant un affichant clair et précis de la demande d’empreintes.

Crédit : AndroidPolice

Les applications utilisant la Network Security Configuration verront leur trafic en clair bloqué afin que les connexions HTTP passent en TLS pour plus de sécurité. L’utilisateur peut cependant choisir un transfert en clair dans certaines conditions.

Par ailleurs, la fonction d’autocomplétion implémentée dans Android N a été améliorée pour augmenter sa compatibilité avec les différents gestionnaires de mots de passe.

Nos 5 nouveautés préférées en vidéo

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid