Comme on s’y attendait, Google a annoncé Android P Beta après avoir déployé la Developer Preview. Voici toutes les nouveautés de cette nouvelle version.

Nouvelles fonctions d’Android P ajoutées le 7 juin 2018

Comme il est désormais de coutume, Google a commencé en mars dernier le déploiement d’une version « Developer Preview » d’Android P, la prochaine mise à jour majeure du système. Android P Beta est arrivé lors de la Google I/O, directement disponible pour de nombreux appareils, 12 smartphones au total dont des modèles OnePlus, Sony, Nokia ou encore Xiaomi.

Voici donc une liste plus ou moins exhaustive des nouveautés aperçues sur Developer Preview mais aussi la dernière Beta.

Android Beta (Juin)

Ces changements ont été repérés principalement par XDA Developers.

Numéro de version confirmé

Commençons par le petit détail qui fait tout : cette deuxième bêta (et troisième developer preview, il faut suivre) confirme sans l’ombre d’un doute qu’Android P est bien considéré comme la version 9.0 du système.

À l’heure où les constructeurs s’amusent à jouer avec leurs numéros de version, il est tout de même bon de constater qu’Android suit l’ordre naturel des choses. Si le Galaxy Note 5 a été suivi du Note 7 et que le Xiaomi Mi 6 a été suivi du Mi 8, Android 8.0 sera bien suivi par Android 9.0.

Luminosité et colorimétrie revues

Cette troisième bêta offre quelques améliorations pour l’écran. La première d’entre elle est le réglage de la luminosité. Jusqu’ici, le slider augmentait la luminosité de manière linéaire, faisant que 90% de la luminosité n’était contrôlé que par les derniers 20% de la barre.

Désormais, la modification de la luminosité est logarithmique et donc bien plus uniforme. La luminosité effective de la dalle du smartphone ne change évidemment pas : il ne s’agit que d’un changement dans sa gestion, qui se rapproche désormais de la gestion de tous les autres OS sur ce terrain.

En parlant de dalle, le réglage de la colorimétrie s’accompagne désormais d’images de prévisualisation afin que l’utilisateur puisse comprendre facilement la différence entre le réglage Naturel, Boosté ou Saturé.

Le multitâche et le menu Récents s’améliorent

Avec l’intégration de la nouvelle organisation horizontale des applications en multitâche, un petit bouton pratique avait disparu : Tout effacer. Celui-ci est de retour dans la DP3.

La nouvelle navigation à base de gestes a également été revue : désormais, il est possible d’accéder au tiroir d’applications à partir de n’importe quel écran en faisant simplement un glissement long vers le haut. Auparavant, il fallait glisser deux fois, ce qui n’était pas très pratique.

La présentation du menu Récents a également été revue. Le fond d’écran auparavant très flouté par le fond blanc est désormais presque intégralement visible.

Changements esthétiques et fonctionnels des notifications

Le volet de notification a le droit à une petite retouche graphique. La date s’affiche désormais en dessous, et non à côté, de l’heure désormais pour libérer de la place aux icônes des notifications en haut de l’écran. Les paramètres rapides ont été discrètement retouchés pour devenir un peu plus petits et plus espacés.

Le plus important reste l’apparition d’une icône en forme de flèche à côté des notifications. Celle-ci permet d’ouvrir les réponses rapides facilement, ce qui devrait être particulièrement utile lorsque plusieurs notifications sont groupées entre elles.

Petites retouches systèmes

D’autres retouches ont été faites à l’occasion de cette seconde bêta, mais ne sont pas nécessairement massives. Les voici donc sans ordre particulier d’importance.

Lorsque vous enregistrez votre empreinte sur Android 9.0 P, l’icône la montrant est désormais aux couleurs de Google.

L’application « Téléchargements » a été renommée une nouvelle fois « Fichiers ». Les fichiers présentés dans l’application ont le droit à une icône « Plus d’informations » présentant certaines de leurs caractéristiques (type, poids, date de modification etc).

157 nouveaux émojis ont été intégrés à Android P DP3. La plupart sont surtout dédiés à plus d’inclusivité, avec notamment la possibilité d’utiliser l’icône du couple avec un cœur entre deux hommes, deux femmes, ou un mélange des deux.

L’option « Ne pas déranger » lance une notification désormais lorsqu’une règle automatique est lancée. Cette notification peut toutefois être désactivée.

Android Beta (Mai)

Une nouvelle navigation

Expliquer que ces gestes viennent de l’iPhone X, ce n’est pas raconter des bêtises. En effet, avec Android P, Android change son système de navigation. Désormais, sur l’écran d’accueil, le téléphone n’affiche plus qu’un seul bouton, home, un peu plus allongé qu’il ne l’est aujourd’hui.

En le glissant vers la gauche ou la droite, on peut ainsi accéder rapidement aux dernières applications ouvertes.

  • Touchez : aller à l’écran d’accueil
  • Appui long : lancez Google Assistant
  • Balayage moitié d’écran : aller à l’écran multi-tâche
  • Balayage complet : ouvrir le tiroir de l’application.
  • Glissez vers la droite : faites défiler les applications récentes
  • Bouton Retour : revenir en arrière (n’apparaît que dans les applications)

 

App Actions

Google a introduit les App Actions, l’idée est simple : utiliser le contexte pour vous donner des suggestions intelligentes basées sur ce que vous aimez faire le plus et anticiper automatiquement votre prochaine action. Les App Actions, par exemple, vous aident à aller à votre prochaine tâche plus rapidement en prédisant ce que vous voulez faire ensuite. Si vous connectez votre casque à votre appareil, Android P va faire apparaître une action pour reprendre votre liste de lecture Spotify préférée. Les actions peuvent apparaître dans tout le système Android, dans des endroits comme le Launcher, Smart Text Selection, le Play Store, l’application Google Search ou encore l’Assistant. Les développeurs auront certainement la possibilité d’intégrer des App Actions dans leurs applications.

Slices

Les App Actions sont un moyen simple pour vous aider à obtenir rapidement ce dont vous avez besoin ; mais que se passerait-il si vous pouviez faire apparaître une partie de l’application elle-même, au moment où vous en avez le plus besoin ? Les Slides (pour tranches en français) proposent cette fonctionnalité. Comme le GIF ci-dessous le montre, si vous recherchez « Lyft » dans Google Search, vous pouvez voir une « slice » interactive qui vous donne le prix et le temps pour un itinéraire en VTC, vous pouvez ensuite commander rapidement le trajet.

La batterie qui s’adapte

Android P intègre un outil de gestion de la batterie plus poussée. A l’image de ce que l’on trouve déjà chez Samsung ou encore Huawei, Android P Beta propose Adaptative Battery. Google s’est sommes associé à DeepMind pour construire Adaptive Battery, qui donne la priorité « d’énergie » uniquement pour les applications et les services que vous utilisez le plus, afin de vous aider à améliorer l’autonomie de votre appareil. C’est ce que l’on appelle du machine learning, et c’est également intégrer pour l’écran : Adaptive Brightness qui apprend comment vous aimez régler le curseur de luminosité en fonction de votre environnement.

Pour ne pas être dérangé

Le mode « Ne Pas Déranger » a bien évolué. Les nouveautés sont nombreuses… la première est Wind Down, un mode automatique Ne Pas Déranger qui allume la lumière nocturne lorsqu’il fait sombre. Une fois que c’est l’heure du coucher, le nouveau mode enlève toutes les jolies couleurs de votre écran et transforme l’affichage en niveaux de gris. Ce qui devrait rendre les choses plus difficiles pour les gens d’utiliser leur téléphone pendant une période prolongée. Ensuite, il y a une mise à jour de Do Not Disturb itself, qui réduit au silence toute notification visuelle, en plus des appels téléphoniques et des notifications.

Enfin, Shush est un nouveau geste qui vous permet d’éteindre l’écran de votre téléphone sur une surface plane et d’activer automatiquement l’option Ne pas déranger. Vous pouvez toujours sélectionner certains contacts pour recevoir des messages et des notifications, même si votre téléphone est en mode Ne pas déranger. Evidemment, de nombreuses fonctions d’Android P étaient déjà disponibles sur des interfaces personnalisées, comme celles de Huawei, Samsung, Xiaomi, Asus ou encore LG.

Android Dashboard

Android Dashboard permettra de vérifier toute l’activité de votre smartphone sur les dernières 24 heures : quelles applications avez-vous utilisées, combien de temps, le nombre de fois où l’écran a été déverrouillé…. un article dédié à cette fonction est disponible à cette adresse.

Outil de capture d’écran

Google a revu également le système de capture d’écran : comme sur l’interface de Samsung ou de Huawei, il est possible de retoucher l’image, la rogner ou ajouter des annotations dessus.

 

Android Developer Preview (Mars)

Une interface prévue pour le « notch »

Les smartphones au design bord à bord se multiplient et avec eux se pose la question de l’intégration des différents capteurs nécessaires en façade. Si certains redoublent d’ingéniosité pour les positionner dans les faibles espaces disponibles, d’autres préfèrent opter pour la solution de facilité d’Apple et adoptent le « notch », cette encoche dans l’écran dans laquelle se logent le capteur de luminosité, la ou les caméras et le haut-parleur.

Avec Android P, l’interface est repensée pour ces nouveaux formats d’écran. Les développeurs peuvent donc, à l’aide d’une fonction dédiée, vérifier la présence de cette zone morte et composer avec. Une option dans les paramètres des développeurs du système permet par ailleurs de simuler cette encoche afin de vérifier l’affichage des applications en cours de développement sur un écran ainsi tronqué.

Crédit image : 9to5Google

On note sur le screenshot ci-dessus le déplacement de l’horloge dans la barre de statut, désormais présente dans le coin supérieur gauche. Difficile de dire pour le moment s’il s’agit d’une simple option ou d’une migration fixe et définitive.

Une nouvelle interface pour les notifications

Après les changements d’Android N et O, Android P modifie une nouvelle fois l’aspect des notifications. Tout d’abord, les notifications rapides sont désormais affichées dans des cercles en nuance de gris afin de mieux ressortir. Il est vrai que l’affichage était un peu terne sur Android O et on peut ainsi mieux discerner les paramètres actifs ou non.

Les notifications elles-mêmes changent également avec une interface toujours plus épurée et l’ajout de « smart replies », comme sur l’application Reply récemment mise en ligne en version beta par Google. Les messageries peuvent également afficher correctement des fichiers multimédia dans cette zone.

Parallèlement à cela, les paramètres ont retrouvé une touche de couleur pour un système un peu plus joyeux et plus simple à discerner.

Crédit image : AndroidPolice

Une interface photo plus fluide

Les nouvelles API d’Android P intègrent également une meilleure gestion des modules photo multiples. Les flux des différents capteurs sont désormais fusionnés afin de rendre plus fluide le passage d’une optique à l’autre, notamment lorsqu’elles ont des paramètres réellement différents (focale, ouverture). Le passage d’une optique à l’autre ou d’un mode normal à un mode « bokeh » devrait donc en théorie être plus rapide et plus simple à gérer par les développeurs.

Par ailleurs, les développeurs pourront avoir accès aux deux flux en simultané.

Charge et transfert USB

Lorsqu’un téléphone est connecté en USB à un ordinateur, il laisse à l’utilisateur la possibilité de choisir entre différentes options, dont notamment la recharge et le transfert de fichiers. Avec Android P, ce menu a été revu afin de permettre aux utilisateurs de choisir deux actions en simultané, dont le transfert de fichiers.

Crédit image : AndroidPolice

Volume et son

La gestion du volume a toujours été problématique sur Android avec cette fenêtre qui s’ouvre en plein milieu de l’écran et qui ne change jamais le bon volume. Désormais, les boutons de volume règlent le volume multimédia uniquement et la fenêtre est désormais positionnée sur le côté. Un bouton permet également de choisir la sortie multimédia lorsque plusieurs solutions sont connectées. On peut d’ailleurs connecter jusqu’à 5 appareils en Bluetooth, même s’ils ne pourront pas fonctionner en simultané bien sûr.

Notons par ailleurs que Google a rajouté des options permettant une gestion fine des vibrations du téléphone, pour les actions d’un côté et pour les appels de l’autre. Quatre niveaux sont disponibles : coupé, faible, moyen ou fort.

La localisation en WiFi en intérieur

La géolocalisation en intérieur est toujours un problème, les GPS ayant besoin d’avoir accès à plusieurs satellites pour fonctionner correctement. Android P tire parti du protocole WiFi IEEE 802.11mc afin de mesurer la distance entre les points d’accès WiFi accessibles. Cela permet d’obtenir une position, même à l’intérieur d’un centre commercial par exemple, à 1 ou 2 mètres près.

Notons que pour cela, il est cependant nécessaire de posséder un smartphone compatible et d’avoir donné les autorisations nécessaires à l’application.

Une sécurité accrue

Comme on le savait déjà, la sécurité a été améliorée dans Android P. Ainsi, les applications qui tournent en tâche de fond ne peuvent plus accéder au microphone ou à la caméra. Par ailleurs, les capteurs comme les accéléromètres ou les gyroscopes arrêtent d’envoyer des informations.

Un éditeur de screenshots

Une pression longue sur le bouton d’alimentation affiche désormais trois options : « éteindre », « redémarrer » et « capture d’écran ». Un nouveau logiciel de modification d’images a d’ailleurs été ajouté et est proposé lors d’une capture.

Le support des vidéos en HDR VP9 et des images au format HEIF

Android P supporte désormais le HDR VP9 Profile 2 et le HEIF (High Efficiency Image File Format). Le premier permettra aux appareils compatibles d’afficher plus facilement du contenu HDR, notamment sur YouTube ou Play Films par exemple, tandis que le second offre une compression plus efficace des images. En théorie, on parle d’images contenant deux fois plus de données qu’un simple JPEG pour une taille de fichier similaire.

Un système mieux optimisé

Android P contient un grand nombre d’améliorations et d’optimisations. Entre autres, des changements dans ART (Android RunTime) promettent un lancement plus rapide des applications et une consommation moindre de la mémoire vive, tandis que des affinements des modes Doze et App Standby devraient augmenter l’autonomie de nos terminaux.

Le mode d’économie d’énergie a également été revu et peut maintenant être activé automatique lorsque l’autonomie atteint un certain pourcentage de batterie, maintenant fixé par l’utilisateur entre 5 et 70 %. Par ailleurs, la barre de statut ne vire plus au orange fluo lorsque ce mode est activé (ouf !).

Notons également que le pourcentage de batterie restant s’affiche désormais sur l’écran de veille du téléphone.

Uniformisation des capteurs d’empreintes

Les applications qui demandent à l’utilisateur de poser son doigt sur le capteur d’empreintes pour une raison ou une autre sont nombreuses, mais toutes les font à leur manière. Afin d’uniformiser cela, Android P ajoute une API proposant un affichant clair et précis de la demande d’empreintes.

Crédit : AndroidPolice

Les applications utilisant la Network Security Configuration verront leur trafic en clair bloqué afin que les connexions HTTP passent en TLS pour plus de sécurité. L’utilisateur peut cependant choisir un transfert en clair dans certaines conditions.

Par ailleurs, la fonction d’autocomplétion implémentée dans Android N a été améliorée pour augmenter sa compatibilité avec les différents gestionnaires de mots de passe.

Nos 5 nouveautés préférées de la Preview Edition en vidéo

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid