Le ministère de la Justice américain a décidé de lancer une enquête visant à déterminer si des traders ont, oui ou non, manipulé de façon illégale le Bitcoin, pouvant en partie expliquer sa grande volatilité.

Cela ne vous a probablement pas échappé si vous vous intéressez au Bitcoin, celui-ci est extrêmement volatile, c’est-à-dire que sa valeur fluctue beaucoup. En effet, sa valeur a été multipliée par 20 en quelques mois seulement, avant de chuter assez nettement. Aujourd’hui encore, le cours du Bitcoin monte et descend en permanence.

Comment expliquer une telle volatilité ? Selon le ministère de la Justice des États-Unis, plusieurs traders auraient recours à des pratiques illégales pour manipuler le Bitcoin à leur guise. C’est pourquoi il a ouvert une enquête en collaboration avec le CFTC, autorité américaine de régulation des marchés.

Comment manipuleraient-ils le Bitcoin ?

Selon Bloomberg News, les autorités reprochent à ces traders, qui n’ont pas encore été identifiés, d’utiliser le « spoofing ». Cette pratique, illégale aux États-Unis depuis 2010 à la suite de la crise économique, consiste à faire de faux placements et à les retirer immédiatement. Bien que fictifs, ces ordres sont capables de faire évoluer le marché comme n’importe quel placement. Utilisée à grande échelle, cette stratégie a de quoi rendre le cours très volatile, vu la façon dont est déterminé le prix du Bitcoin.

Si cette enquête venait à confirmer ces soupçons, ce serait un vrai coup dur pour les cryptomonnaies. En effet, ce qui fait leur force, c’est leur sécurité réputée inviolable, mais aussi l’absence d’organisme central tirant les ficelles du marché. Exposer au grand jour qu’il est possible malgré tout de manipuler une cryptomonnaie risque d’entacher la confiance des acheteurs et donc de mettre du plomb dans l’aile aux monnaies issues de la blockchain.

À lire sur FrAndroid : Introduction aux crypto-monnaies : Bitcoin, Ethereum, DAO, ICO, smart contracts