La montée (et la récente chute) du prix du bitcoin, et des autres monnaies virtuelles, a fait naître beaucoup d’intérêt autour des cryptomonnaies. D’ailleurs, une des questions les plus récurrentes concerne la fixation du prix du Bitcoin. Comment est-il fixé ? Réponse.

Généralement, ce que je fais pour connaître le prix du bitcoin, et des autres monnaies virtuelles, c’est de me rendre sur CoinMarketCap. Sur ce site, vous retrouvez la très grande partie des monnaies virtuelles et des tokens, avec le référencement de la très grande majorité des places de marché (exchange).

Le prix du bitcoin dans les 12 derniers mois

D’ailleurs, vous pouvez facilement retrouver et classer les places de marché en fonction des marchés et des monnaies. Vous remarquerez de grosses variations entre les places de marché, que cela soit en volume, mais aussi en prix.

Le bitcoin n’appartient à rien ni personne, c’est un outil commun, comme l’est Internet, dont la gestion est assurée collectivement par ses usagers. En effet, le protocole Bitcoin est décentralisé grâce au consensus de l’ensemble des nœuds du réseau. Puisque les bitcoins (et toutes les autres formes de monnaie) sont négociés sur le marché libre, il n’y a personne qui « décide » de combien cela vaut. Il vaut simplement exactement ce que les gens sont prêts à payer pour cela et ce que les gens sont prêts à vendre.

Le prix généralement communiqué, par CoinDesk, Blockchain.info ou encore CoinMarketCap, est une moyenne pondérée en volume des prix communiqués par les places de marché telles que Bitstamp, Gdax, Kraken, Bithumb, Binance, HiHTC ou encore Bitfinex. On se rend compte que les places de marché ne communiquent pas à la même fréquence le dernier « prix » du bitcoin.

La vérité est qu’il n’y a pas de véritable « prix » du bitcoin — l’utilisation d’une moyenne simple et d’une moyenne pondérée en volume donne au marché une vision légèrement déformée du véritable « prix » du bitcoin. Notons que certains acteurs souhaiteraient qu’un marché domine l’indice, comme le marché américain (en dollars USD) ou coréen (en won sud-coréen KRW).

Vous l’aurez compris, il est très compliqué de déterminer le prix du bitcoin : est-ce la valeur du réseau, sa valeur de conception, sa valeur sociale, sa valeur technologique, sa valeur scientifique ? Plus simplement, le prix qui fait la Une des médias est fixé par l’offre et la demande. C’est de la même manière que le prix de votre voiture d’occasion, un sac de pommes dans le supermarché, ou votre vieux Galaxy S5. Cette offre et cette demande fixent un prix à un moment donné pour un marché spécifique.

 

Quels facteurs influencent le prix du bitcoin ?

C’est simple, l’offre et la demande du marché – ce facteur est majeur. De nos jours, le Bitcoin n’a aucun équivalent physique dans le monde réel, donc les BTC sont vendus sur les places de marché. Le principe de l’économie dit que si les gens achètent une monnaie, son prix augmente et si les gens vendent cette monnaie, son prix baisse. Bitcoin ne fait pas exception.

D’autres facteurs expliquent le prix du bitcoin : le nombre total de bitcoins et de détenteurs de bitcoins – le montant total de bitcoins est de 21 millions, c’est inscrit dans son code. Actuellement, il y a environ 18 millions de BTC, on note en moyenne 380 000 transactions par jour, 4 millions de dollars échangés par jour et plus de 21 millions de personnes ont des portefeuilles avec du BTC. Ce nombre augmente rapidement et puisque le nombre de bitcoin est fixe, le prix devrait continuer d’augmenter si la demande continue d’augmenter.

Les problèmes techniques – le Bitcoin a un code source ouvert, donc tout le monde peut l’examiner, le télécharger et le copier. De nouvelles mises à jour pour corriger certains bogues et points faibles du code peuvent donner une impulsion à la croissance des prix. Pendant ce temps, les places de marché peuvent également être piratées, c’est ce qui est arrivé à de nombreuses reprises par le passé. Le 21 décembre 2017, la plateforme sud-coréenne d’échanges de cryptomonnaies Youbit a déclaré avoir été piratée (perdant 17% de ses actifs dans l’opération), ce qui a entraîné une forte baisse du prix du bitcoin.

Les événements politiques et économiques dans le monde entier – À l’ère de la mondialisation, les décisions prises dans un seul pays peuvent avoir une influence sur le monde entier. Les exemples ne manquent pas : en effet, le bitcoin a chuté ce jeudi 28 décembre de 13 %, après que Séoul a annoncé qu’il allait mieux encadrer les monnaies virtuelles et décentralisées. En Israël, le régulateur envisage de son côté de demander l’interdiction boursière des entreprises de cryptomonnaies. En Europe, l’Allemagne et la France souhaitent un cadre juridique pour encadrer les cryptomonnaies.

Évidemment, ces réglementations et régulations peuvent apparaître comme de mauvaises nouvelles, mais ils permettent à long terme au bitcoin de gagner la confiance de nombreux investisseurs.

Pourquoi le prix change-t-il si souvent ?

C’est ce qu’on appelle la volatilité et ce n’est pas seulement le taux de change du bitcoin qui semble changer de jour en jour. Le prix de beaucoup de choses change, comme les actions d’une entreprise, les devises, le pétrole et bien d’autres produits, peut être assez volatil. Le marché total de Bitcoin est encore relativement faible par rapport à d’autres industries. Il ne faut pas beaucoup d’échanges et d’argent pour faire monter ou baisser les prix du marché.

 

Le prix va-t-il augmenter ou baisser ?

Personne ne le sait.

 

Si ce sujet vous intéresse, vous serez certainement intéressés par d’autres dossiers :