Alcatel-Lucent et Qualcomm ont annoncé un travail en synergie dans le but de développer des petites cellules qui améliorent la qualité des connexions 3G/4G et Wi-FI.

Alcatel-Lucent

Deux grands de la mobilité ont annoncé leur future collaboration. Il s’agit d’Alcatel-Lucent et de Qualcomm, qui vont mettre en commun leur savoir-faire pour développer des stations de base small cells, des petites cellules qui optimisent la qualité de connexion des réseaux 3G, 4G et Wi-Fi dans les cercles résidentiels et professionnels. Ces base small cells ont pour but d’améliorer la réception des réseaux cellulaires dans des zones urbaines à forte densité, lieux d’activité professionnelle ou encore dans les centres commerciaux, indiquent les deux entreprises dans un communiqué. Et Paul E. Jacobs, président et directeur général de Qualcomm Incorporated, d’ajouter : « Les petites cellules permettent d’augmenter fortement la capacité réseau au plus près de l’utilisateur ; elles peuvent non seulement préparer les opérateurs à un trafic de données mobile qui, selon les prévisions, sera multiplié par 1000, mais également améliorer considérablement l’expérience des abonnés mobiles. Grâce à notre collaboration avec des leaders du marché tels qu’Alcatel-Lucent, nous pouvons accélérer la densification des petites cellules partout à travers le monde et faire un nouveau pas significatif en matière de technologies et de services très haut débit mobiles avancés. »

Les deux entités vont co-investir dans un programme stratégique de R&D en vue de développer la nouvelle génération de petites cellules lighRadio d’Alcatel-Lucent. Ces mêmes cellules qui utiliseront des processeurs petites cellules FSM9900 de Qualcomm Technologies. « Il s’agit aussi, vraisemblablement, d’une stratégie « d’écosystème », qui permettra à Alcatel  de mieux placer ses produits sur le marché américain, où Qualcomm est très présent, notamment pour tout ce qui concerne la norme mobile CDMA”, explique au magazine Challenges, Olivier Ezratty, un consultant indépendant.

Hier, Alcatel-Lucent a publié les résultats financiers du premier semestre. Des résultats empreints d’une baisse annuelle causée notamment par les charges de restructuration et d’une perte de valeur sur actifs. A rappeler que le titre Alcatel-Lucent a toutefois rebondi en Bourse de Paris grâce aux premiers résultats positifs de ce plan de restructuration.