Des chercheurs du MIT créent des chargeurs sans-fils sécurisés pour éviter d’endommager les appareils.

À l’institut de technologie du Massachusetts (MIT), des chercheurs ont mis au point un nouveau processus de recharge sans-fil. L’intérêt est d’empêcher que les appareils soient endommagés par une connectique défectueuse et par des câbles contrefaits.

Une question de sécurité

Les chargeurs sans-fils fabriqués par des tiers, comme tout autre type de chargeurs, se font souvent passer pour des produits officiels. Or d’après une étude menée par les chercheurs britanniques de Charterd Insitute Trading Standards, sur 400 chargeurs contrefaits, 397 ont échoué aux tests de sécurité.

Tous les chargeurs ne se valent pas, pour remédier à ces problèmes de sécurité, les chercheurs du MIT ont travaillé sur l’élaboration d’un chargeur sans-fil qui utilise une technique d’authentification cryptographique nommée cryptographie à courbe elliptique. Cette dernière permet à un système électronique de vérifier le chargeur sans fil. Si le test d’authentification est un échec, la charge est arrêtée.

Charger deux appareils

Cette technologie devrait promouvoir un autre avantage, celui de charger deux appareils simultanément pour un certain rythme. Effectivement, les solutions de recharge sans-fil actuelles dépendent de la proximité des appareils, l’un prenant le pas sur l’autre. Avec ce système, tous les appareils pourraient bénéficier de la même qualité de recharge.

À lire sur FrAndroid : 5 chargeurs sans fil (induction) pour vous libérer des câbles